Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Crise dans les entreprises de presse : Les charges de l’impression dénoncées
Publié le samedi 21 juin 2014  |  Nord-Sud
Comment




La crise que traversent les entreprises de presse ivoiriennes est principalement due au poids des charges de l’impression. C’est ce qui découle de plusieurs études menées par des structures professionnelles rendues au Fonds de soutien et de développement.



Un atelier de présentation des études relatives à l’économie de la presse au Conseil de gestion du Fonds de soutien et de développement de la presse (Fsdp) a été organisé les 12 et 17 juin 2014, sous la présidence de M. Kébé Yacouba, président du Conseil de gestion. Le 17 juin dernier au siège du Fsdp à la Riviera, il s’est agi de « l’étude diagnostique de la situation des ressources humaines dans les entreprises de presse et de communication audiovisuelle ». Le 12 juin, dans un hôtel à la Riviera, deux études ont été présentées au cours d’un autre atelier. Il s’agit de : « L’étude-diagnostic des coûts d’impression et de distribution des journaux en Côte d’Ivoire » et de « L’élargissement des ressources du Fonds de soutien et de développement de la presse». Le Directeur exécutif du Fsdp, Mme N’Guessan Bernise, a rappelé que dès l’année 2010, pour réaliser les missions à lui confiées par l’Etat, le Fsdp a appréhendé que la modernisation de l’administration et l’efficacité de la dépense publique supposent, dans un contexte de rareté des ressources, que les décisions soient dûment motivées. Il s’en est dégagé en conséquence un besoin de disposer d’informations reposant sur des études fiables, à l’effet d’offrir une meilleure lisibilité du secteur des médias et d’améliorer les forces du Fonds, en termes de planification et d’anticipation. Quatre études ont été lancées, après avis favorable du Conseil de gestion et autorisation du ministère de l’Economie et des finances, toutes, relatives à l’économie de la presse et intitulées :
« Etude-diagnostic de la situation des ressources humaines dans les entreprises de presse et de communication audiovisuelle »;
« Elargissement des ressources du Fonds de soutien et de développement de la presse» ;
« Evaluation de l’impact de l’exonération fiscale et mise en œuvre d’un environnement fiscal propre aux entreprises de presse et de communication audiovisuelle en Côte d’Ivoire » ;
« Etude-diagnostic des coûts d’impression et de distribution des journaux en Côte d’Ivoire ».
Ces études ont été attribuées, après appel d’offres restreint, pour ce qui est des deux premières, au cabinet Focus Building, pour ce qui est de la troisième, au cabinet Assistance Plurielle, et la dernière au cabinet MS Inter.
Dans son intervention, Mme N’N’Guessan Bernise a remercié particulièrement le Conseil de gestion, avec à sa tête le président Kébé Yacouba, qui a bien voulu autoriser la réalisation de ces études.
« Etude-diagnostic de la situation des ressources humaines dans les entreprises de presse et de communication audiovisuelle » a été présentée par le Dr Alani Honoré du cabinet Focus Building.
« Etude-diagnostic des coûts d’impression et de distribution des journaux en Côte d’Ivoire » a été présentée par le directeur général du Cabinet MS Inter, M. Sylla Ba Ousmane. Le directeur général du cabinet Focus Building, M. Franck Berthod, a présenté l’étude sur « Elargissement des ressources du Fonds de soutien et de développement de la presse». Des échanges constructifs ont suivi la fin de chaque présentation. 
Au terme de ces échanges, le président du Conseil de gestion du Fsdp, M. Kébé Yacouba, a fait remarquer que la qualité des présentations qui ont été faites ainsi que les diverses contributions issues de ces assises témoignent de tout le sérieux qui a caractérisé les travaux. Le président du Conseil de gestion a dit en ce qui concerne l’étude-diagnostic de la situation des ressources humaines dans les entreprises de presse et de communication audiovisuelle qu’elle a permis d’avoir une bonne connaissance sur ce point. Concernant l’étude sur les coûts d’impression et de distribution des journaux, M. Kébé Yacouba a relevé que : « les coûts d’impression sont de loin le poste de charge le plus important ; les coûts d’impression et de distribution des quotidiens sont supérieurs à leur chiffre d’affaires et ceux des hebdomadaires constituent jusqu’à 92% du chiffre d’affaires; la nécessité de l’exigence existentielle pour les éditeurs de presse d’engranger des revenus publicitaires conséquents ». Concernant les résultats de l’étude sur l’élargissement des ressources du Fsdp, elles permettront a-t-il ajouté, d’orienter avantageusement l’institution dans sa quête d’amélioration des moyens pour renforcer son appui aux acteurs du secteur des médias. A ces rencontres, étaient présents, des représentants de la direction générale du Plan et de la lutte contre la pauvreté (Dgplp) ; de la Société nouvelle de presse et d’édition de Côte d’Ivoire (Snpeci) ; du Groupement des éditeurs de presse de Côte d’Ivoire (Gepci) ; du Conseil national de la presse (Cnp) ; du Syndicat national de la presse privée de Côte d’Ivoire (Synappci) ; de l’Union des radios de proximité de Côte d’Ivoire (Urpci) ; de Sud Action Média, du Groupe Olympe ; de la Réfondation SA et d’Edipresse.
Commentaires


Comment