Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Art et Culture

Média/ Plan stratégique de développement : Un nouveau ciel va s’ouvrir pour les entreprises de presse
Publié le jeudi 26 juin 2014  |  Le Mandat
Atelier
© Ministères par DR
Atelier de présentation des études relatives à l`économie de la presse
Vendredi 12 juin 2014 à l`Hôtel Belle Côte à la Riviera. Atelier de présentation des études relatives à l`économie de la presse au Conseil de Gestion du Fonds de Soutien et de Développement de la Presse (FSDP) sous la présidence de M. Kébé Yacouba, Président du Conseil de Gestion.
Comment




L’atelier de "finalisation de son plan stratégique de développement des médias privés" initié par le Fonds de soutien et de développement de la presse (FSDP) a ouvert ses portes dans un complexe hôtelier de Cocody. C’était hier mercredi, en présence d’un parterre d’experts et de panélistes issus des organisations professionnelles et syndicales de la presse ivoirienne.

Avant la clôture des travaux annoncés pour aujourd’hui, le Conseil de gestion et la direction exécutive du FSDP, experts du ministère du Plan et du Développement, ont axé leurs communications sur l’élaboration du plan stratégique 2014-2020 de développement des médias privés. Lequel projet a débuté en février 2014, par un atelier animé par des représentants d’organisations professionnelles et syndicales de la presse ivoirienne. Quatre études sur l’économie de la presse commanditées par le FSDP avaient été retenues après la restitution des travaux. Il s’agit de : "Etude-diagnostic de la situation des ressources humaines dans les entreprises de presse et de communication audiovisuelle", "Etude-diagnostic des coûts de l’impression et de distribution des journaux en Côte d’Ivoire", "Elargissement des ressources du FSDP" et "Evaluation de l’impact de l’exonération fiscale et mise en œuvre d’un environnement fiscal propre au secteur". Profitant de la tribune d’hier, Bernise N’guessan, directrice exécutive du FSDP a situé les enjeux de cet atelier bien avant la plénière précédant la validation des travaux en commissions. Qui permettront, à en croire Mme N’guessan, de répondre aux besoins du passage au tout numérique, à la validation du document stratégique et a présenté la liste des actions. Vu que la communication est un axe majeur pour renforcer la cohésion sociale, Cissé Marcellin, représentant le Directeur du plan et de la lutte contre la pauvreté, a, dans son adresse, plaidé en faveur d’une presse tournée vers le développement durable. « Les médias doivent disposer de moyens conséquents et de stratégies pour éveiller la conscience des populations pour une Côte d’Ivoire émergente », a souhaité M. Cissé. Après avoir annoncé 47 entreprises de la presse écrite et 127 radios de proximité éligibles au Fsdp, le PCA de cette structure, Kébé Yacouba a soutenu que l’atelier en cours est un aboutissement des contributions internes et externes. Il a, en sus, lancé un appel aux partenaires au développement pour le renforcement de l’aide à la presse afin d’avoir des médias professionnels et rentables. M. Kébé a, de ce fait, annoncé l’organisation d’une table-ronde à venir en vue de faire face aux nombreuses sollicitations inhérentes au passage numérique. Malgré les efforts des initiateurs, Franck Digbeu, agent au ministère du Plan et du Développement, a énuméré, au travers du « document stratégique », un chapelet de difficultés ulcérant les entreprises de presse. La vétusté et la quasi-inexistante du matériel roulant des radios, les conditions précaires de travail, le faible niveau de revenus, le manque de couverture sociale, les agressions, le harcèlement, la faible capacité des ressources humaines, la concurrence déloyale, les charges élevées, les difficultés d’accès aux crédits bancaires sont, entre autres maux, décriés par l’expert du ministère. Face à ce tableau moins reluisant de la situation des hommes de médias et leurs entreprises, M. Digbeu a souhaité en perspective un palliatif pour l’amélioration de la situation qui prévaut et aussi pour une population bénéficiant des informations de qualité. Trois commissions, notamment celles de la presse écrite, radio et structure d’appui ont été mises en place pour plancher sur les recommandations en vue de l’opérationnalisation du plan stratégique de développement aux médias privés. C’est donc à juste titre que Doumbia Mory, représentant la ministre de la Communication Me Affoussiata Bamba, a souhaité plein succès aux travaux qui s’achèvent aujourd’hui.

Aimé Dinguy’s N
Commentaires

Dans le dossier

Presse 2014
Titrologie



Le Mandat N° 1396 du 26/6/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment