Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le FNJ forme les bénéficiaires de projets collectifs
Publié le jeudi 26 juin 2014  |  FNJ
Le
© Autre presse par DR
Le FNJ forme les bénéficiaires de projets collectifs
Daloa. Jeudi 12 Juin 2014.Le Fonds National de la jeunesse a procédé à la formation des membres des projets collectifs ayant bénéficier de financements.
Comment




Le Fonds National de la Jeunesse (FNJ) a été créé pour apporter une réponse crédible et durable à la problématique de l’emploi jeune en Côte-d’Ivoire.
A travers son dispositif opérationnel dynamique et fiable, il a pu financer pendant sa première année d’activité cinquante-et-un (51) projets constitués d’entreprises individuelles, de SARL et de projets collectifs clés en mains tant à Abidjan qu’à l’intérieur du pays.
Afin de permettre aux promoteurs la conduite optimale de leurs projets, le FNJ a entamé depuis le 12 Juin 2014, une mission de formation à l’endroit de tous les bénéficiaires des projets collectifs des villes de Diawala, Kong, Nafana, Komborodougou, Longo, Fresco et Bouaké.
Cette action majeure, qui s’est déroulée jusqu’au 21 juin 2014, s’inscrit dans le cadre global du suivi des projets ayant reçu financement. En effet, le travail effectué par le FNJ dans la promotion de l’entreprenariat jeune inclut la formation et l’encadrement des promoteurs. Cette mission vise donc à renforcer les capacités des promoteurs et à leur faire acquérir les connaissances nécessaires à la mise en œuvre ainsi qu’à la bonne marche de leurs entreprises tout en contrôlant l’état d’avancement de leurs activités sur le terrain.
Les modules étudiés portent essentiellement sur la comptabilité simplifiée, la gestion coopérative et la gestion de conflits. En Août 2013, une série de formation avait déjà été dispensée aux porteurs de projets en gestion de stock, marketing et gestion de leur fond de roulement.
Cette mission a également été l’occasion pour les promoteurs de présenter leurs inquiétudes multiformes au FNJ. Il s’agit notamment de quelques difficultés liées aux installations sur les exploitations, des échéances des remboursements des prêts, des perdiems représentatifs de main d’œuvre.
Sur toutes ces questions, les promoteurs ont trouvé l’assurance de la Direction Générale, d’y apporter des solutions pour rendre les projets véritablement fonctionnels.
Selon le Directeur Général, l’Etat n’est pas un monstre sans cœur, encore moins un « margouillat ». Tout est donc mis en œuvre pour corriger les problèmes techniques et permettre aux jeunes de commencer les remboursements au bon moment.
En outre, des dispositions ont été prises, bien que les jeunes soient propriétaires de leurs exploitations, de leur octroyer des forfaits main-d’œuvre pour leurs efforts de mise en valeur des parcelles.
Il faut signaler que parallèlement à ces missions terrains du 12 au 21, une réunion technique de renforcement des capacités a eu lieu, le mercredi 18 Juin au siège du FNJ, avec les maires et deux représentants des communes bénéficiaires des projets « clé en main ».
Rappelons que les projets collectifs sont des projets à fort taux d’employabilité puisqu’ils génèrent au moins 200 emplois directs chacun. Aussi, constituent-ils un maillon essentiel de la politique du Fonds National de la Jeunesse.
Commentaires


Comment