Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Pour la Présidence de l’OIF : le Canada fait la cour à la Côte d’Ivoire
Publié le vendredi 27 juin 2014  |  Le Mandat
39ème
© Présidence par C I bou T
39ème session de l’assemblée parlementaire de la francophonie : le chef de l’Etat reçoit Abdou Diouf
Mercredi 10 juillet 2013. Abidjan. Le Chef de l’Etat, Alassane Ouattara a accordé une audience au président de l`Organisation internationale de la Francophonie (OIF), Abdou Diouf Photo: Abdou Diouf
Comment




La République du Canada est en pleine tournée de campagne pour la succession au poste de la Présidence de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF).

« Le Canada parle désormais d’une seule et même voix et sa candidate à l’OIF est Mme Jean », a dit en substance l’Ambassadeur du Canada en Côte d’Ivoire, Chantal Varennes, au ministre de la Culture et de la Francophonie au cours de son audience avec son hôte, le vendredi 20 juin 2014, à son cabinet. Elle a souligné que ce sont en effet, trois Gouvernements membres de l'Organisation internationale de la francophonie (OIF) à savoir, le Gouvernement du Canada, du Québec et du Nouveau-Brunswick qui portent la candidature de Mme Michaëlle Jean, ex-gouverneure du Canada. A la succession du Président Abdou DIOUF, président sortant. La diplomate canadienne a fait le tour d’horizon sur le parcours de la proposée au poste de la présidence de l’OIF. Arrivée au Canada à l'âge de 11 ans, alors que sa famille fuyait Haïti, Michaëlle Jean a été nommée, selon la chancellerie canadienne en Côte d’Ivoire, gouverneure générale du Canada le 4 août 2005, par le Premier ministre Paul Martin. Sa nomination a rappelé que le pays est une monarchie constitutionnelle. Puisqu’elle fait de la candidate, la représentante d'Élizabeth II, reine du Canada. Sa Majesté la Reine du Canada a, au dire de Chantal Varennes, donné un avis favorable à la candidature de Jean. Qui du coup, devenait la 27è personne à briguer le fauteuil de gouverneur général du Canada. Elle est entrée en fonction le 27 septembre 2005 et y est restée jusqu’à septembre 2010. Fort de ce tableau présenté, le ministre de la Culture et de la Francophonie a salué cette candidature en ces termes. « Mme Jean est une ancienne chef de l’Etat, donc habituée à occuper des postes de grande responsabilité. Ensuite, elle est d’origine haïtienne, est Canadienne et parle Français. C’est une femme, elle saura traiter les questions du genre et elle est Noire. Tous ces atouts font d’elle, une candidate sérieuse et nous la soutiendrons», a indiqué le ministre Bandaman. Le ministre a donc estimé que cette candidature représentait la Francophonie moderne et qu’en tant que telle, il la défendra pour au Gouvernement ivoirien. Signalons à toutes fins utiles que les 8è Jeux de la Francophonie organisés à l’initiative de l’OIF se dérouleront en Côte d’Ivoire en 2017.

Aimé Dinguy’s N
Commentaires

Dans le dossier
Francophonie 2014
Titrologie



Le Mandat N° 1397 du 27/6/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment