Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

CEDEAO : l’intégration monétaire, principal chantier de l’AMAO (gouverneur)
Publié le lundi 30 juin 2014  |  APS
Ouverture
© Abidjan.net par M CASSET
Ouverture de la 46e Réunion du Comité des Gouverneurs des banques centrales des Etats membres de la CEDEAO
Dakar, le 30 Juin 2014- La 46ème réunion du Comité des Gouverneurs des banques centrales des Etats membres de la CEDEAO s`est ouverte aujourd`hui, lundi 30 juin à Dakar. C`était sous la présidence de Tiémokho Meyliet Koné, Gouverneur de la BCEAO.
Comment




Le processus d’intégration monétaire en Afrique de l’Ouest demeure le principal chantier de l’Agence monétaire en Afrique de l’Ouest (AMAO), a déclaré le gouverneur de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest, lundi au siège de l’institution à Dakar.

Face aux retards enregistrés dans la mise en œuvre de la monnaie unique, le Sommet extraordinaire de la Conférence des chefs d’Etats tenue en octobre à Dakar a mandaté les présidents du Niger et du Ghana pour impulser une nouvelle dynamique à ce processus, a rappelé Tiémoko Meyliet Koné à l’ouverture de la 46ème réunion du Comité des Gouverneurs des banques centrales des Etats membres de la CEDEAO.

Ainsi, a ajouté le Gouverneur de la BCEAO, ’’cette même instance a en mars 2014, adopté une approche progressive pour la réalisation de l’Union monétaire ouest africaine’’.

A ce titre, a poursuivi Tiémoko Meyliet Koné, ‘’la conférence a instruit la Commission de la Cedeao d’élaborer e collaboration avec les institutions régionales compétentes, un chronogramme détaillé d’actions à mener en vue d’atteindre l’objectif de la monnaie unique’’.

Président du Comité des Gouverneurs des Banques centrales de l’Afrique de l’Ouest, M. Koné a indiqué que la Conférence a également invité toutes les banques centrales à s’impliquer fortement dans ce processus.

Il s’agit notamment de mener des actions d’harmonisation des cadres de politiques monétaires, de réglementation bancaire et de réformes des secteurs financiers, a t –il précisé.

La feuille de route pour la monnaie unique élaborée par le comité technique mis en place dans ce sens, sera examinée au cours de cette rencontre.

Les décisions issues des débats pourraient à cet égard, faire avancer de manière significative le projet de création de la monnaie unique ouest africaine, a t –il dit.

Les conclusions sont également attendues sur les rapports relatifs à l’harmonisation des réglementations régissant l’élaboration des comptes extérieurs, à l’étude de faisabilité du système régional de paiement ainsi qu’à celle sur la surliquidité et l’efficacité du mécanisme de transmission de la politique monétaire au sein de la CEDEAO, selon le président du Comité des Gouverneurs.

Le Directeur Général de l’AMAO, Mohamed Ben Oumar Ndiaye a pour sa part réaffirmé l’engagement de l’Agence en faveur de l’accélération de l’intégration monétaire. A cet effet l’AMAO compte accomplir pleinement les responsabilités qui lui ont été assignées pour prendre toutes les initiatives nécessaires visant à accompagner la nouvelle dynamique imprimée par les Chefs d’Etat.

Pour le représentant de la Commission de la CEDEAO, Kalidou Traoré, les chefs d’Etat ont décidé sur la question de intégration monétaire que l’échéance de 2020 soit respectée et qu’une feuille de route révisée des activités soit élaborée à cet effet.

Dans les autres domaines économiques, il a relevé la mise en place d’un système régionale de règlement des paiements, la mise en place d’un mécanisme de garantie des investissements, la mise en place de l’union douanière en 2015.






ADL/OID
Commentaires


Comment