Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Ally Coulibaly, hier à Grand-Bassam : “La Côte d’Ivoire doit occuper toute sa place en Afrique”
Publié le samedi 5 juillet 2014  |  Le Patriote
49ème
© Abidjan.net par Serges T
49ème session ordinaire du conseil des ministres du CILSS
Vendredi 14 février 2014 Abidjan.Ally Coulibaly ministre de l`intégration a présidé la 49ème session ordinaire du conseil des ministres du comité permanent inter-Etats de lutte contre la séchéresse dans le Sahel.
Comment




11 ans après la création du ministère de l’Intégration africaine, les animateurs de ce département ministériel ont décidé de marquer le pas. A l’initiative d’Ally Coulibaly, ministre de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur, les conseillers techniques, les directeurs et sous directeurs dudit ministère se sont retranchés pour deux jours dans un hôtel de Grand-Bassam autour du thème : « Bilan et perspectives ». Il s’agit, au cours de ce séminaire qui prend fin ce matin, de faire le bilan des programmes et dossiers prioritaires, de réfléchir sur les stratégies de la mise en œuvre des missions assignées au ministère de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur et de formuler des recommandations pertinentes. Il s’agit spécifiquement, entre autres, de traiter les dossiers et programmes prioritaires en cours et d’approfondir les réflexions sur les stratégies de la mise en œuvre efficiente des missions assignées au ministère, en relation avec l’émergence de la Côte d’Ivoire en 2020. A l’ouverture du séminaire, Ally Coulibaly s’est réjoui de cette initiative qui marque « une respiration », en d’autres termes un temps de pause, idéale pour se ré-oxygéner afin de repartir de bon pied pour donner le meilleur de soi-même. « Il nous faut trouver le temps de mener des réflexions pour évaluer avec lucidité nos actions et ce qui nous reste à faire pour remplir la mission qui nous est assignée», a fait savoir le premier responsable du ministère de l’Intégration africaine et des Ivoiriens de l’extérieur. Cette réflexion, selon lui, s’impose parce qu’elle participe de la volonté du chef de l’Etat de repositionner la Côte d’Ivoire sur l’échiquier africain. « Nous devons conforter une plus grande présence de notre pays en Afrique. Notre avenir se trouve en Afrique. Nous devons faire la promotion des potentialités d’investissements en Afrique. Dans cette perspective, la Côte d’Ivoire doit occuper toute sa place en Afrique», a fait savoir l’intervenant. Après avoir souhaité la bienvenue aux participants, Mme Aminata Coulibaly, chef de cabinet du ministère, a laissé la place à Alassane Zié Diamoutené, directeur de cabinet, qui a fait la présentation introductive sur les projets militaires. Il s’agit, a-t-il expliqué, de l’état d’avancement du projet du port sec de Ferkessédougou, du projet pilote d’initiatives transfrontalières dans la zone Sikasso-Korhogo-Bobo Dioulasso, du projet de développement intégré du Wassoulou, du Nimba et de la Volta, du programme conjoint transfrontalier Côte d’Ivoire-Libéria , des accords de partenariats économiques (APE), de la présentation sur le suivi et la mise en œuvre du tarif extérieur commun CEDEAO, du Forum de la diaspora, etc.

TL


Articles associés

 
Commentaires


Comment