Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Deux dossiers sensibles rouverts en Côte d’Ivoire
Publié le samedi 5 juillet 2014  |  RFI
Hommage
© Getty Images par DR
Hommage au Français Yves Lambelin, tué après son rapt au Novotel 2011
Comment




À quelques jours de la visite en Côte d'Ivoire de François Hollande, la justice ivoirienne annonce que des initiatives seront prises dans deux affaires qui préoccupent Paris et Abidjan. Celle du journaliste franco-canadien Kieffer, disparu il y a dix ans, et celle d’Yves Lambelin patron de la Sifca, tué à la fin de la crise post électorale de 2011.

Alors que le président français doit se rendre en Côte d’Ivoire le 17 juillet prochain, la justice ivoirienne entend faire savoir qu'elle travaille et ne laisse pas dormir les affaires qui préoccupent Paris et Abidjan. Jeudi, le ministre ivoirien de la Justice annonçait que les juges allaient reprendre les interrogatoires dans le dossier Guy André Kieffer, ce journaliste franco-canadien disparu assassiné il ya dix ans.

Selon une source proche du parquet, les juges pourraient convoquer Simone Gbagbo, l'ex-Première dame, dont le nom est intimement associé à ce dossier. Le juge français Patrick Ramael l'avait déjà entendue en 2009 à Abdijan. Les magistrats ont d'ores et déjà une liste de personnes qu'ils souhaitent interroger, mais ils n'entendent pas la dévoiler pour éviter que des témoins clés disparaissent. Parmi les personnes actuellement sous les verrous, l'ancien chef de la sécurité de Simone Gbagbo, Anselme Seka Yapo aurait joué un rôle clé dans l'assassinat du journaliste. (→ À (RE)LIRE : Côte d’Ivoire: vers une réouverture du dossier Guy-André Kieffer ? )
... suite de l'article sur RFI

Commentaires


Comment