Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Le Gbôklè ne dispose plus de routes praticables depuis les pluies diluviennes de juin
Publié le mardi 15 juillet 2014  |  AIP
Cocody
© AFP par SIA KAMBOU
Cocody : De fortes pluies provoquent des inondations et de nombreux dégâts dans la capitale économique ivoirienne
Dimanche 29 juin 2014. Abidjan
Comment




Sassandra - A l’instar de la plupart des régions côtières, les fortes pluies diluviennes de juin ont causé de nombreux dégâts dans la région de Gbôklè où le réseau routier n’existe pratiquement plus, coupant plusieurs villes et villages du reste du monde, a constaté l’AIP dans plusieurs localités.

En plus de la Côtière, principale voie reliant Abidjan à San Pedro, les pistes rurales qui permettaient aux populations des sous-préfectures et autres villages d’accéder aux villes de Sassandra, de Fresco et à celles frontalières de Gueyo, Soubré, Lakota, Divo et San-Pedro n’ont pas pu résister à la furie des pluies torrentielles. Toutes ces voies sont devenues difficilement praticables à cause des buses et des ponts qui ont été détruits.

Ainsi, la sous-préfecture de Gbagbam est isolée du chef lieu de département qu’est Fresco.
Les villages de Gnago et d’Adebem, dans la sous-préfecture de Sago, sont également coupés du département de Sassandra. Quant aux sous-cantons Kodia et Bakoué, grandes zones de production de cacao, ils ont vu leurs pistes coupées par les pluies.

Le constat est partout le même. Les efforts de l’Etat, en matière de route, ont été annihilés et il faudra de gros investissements pour que la région retrouve son niveau d’antan.

Les inondations, provoquées par les pluies qui se sont abattues tout au long du mois de juin sur l’ensemble de la zone sud du pays, ont officiellement causé la mort de 39 personnes et fait des milliers de sinistrés. La situation sanitaire de ces régions reste préoccupante avec des risques d’épidémie, des cas de choléra ayant été signalés notamment à Grand-Lahou.

A Abidjan et à Grand-Lahou, le ministère de la Santé et de la Lutte contre le SIDA a lancé, jeudi à Mossikro, dans la commune d’Attécoubé, une campagne de sensibilisation et de vaccination des populations victimes des intempéries afin de prévenir tout risque d'épidémies liées aux maladies hydriques.

(AIP)
iv/aaa/kkp/tm
Commentaires


Comment