Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : lancement de l’opération ordinaire de délivrance des cartes nationales d’identité
Publié le mercredi 16 juillet 2014  |  APA
Séance
© Ministères par DR
Séance parlementaire relative à la loi portant statut de la chefferie traditionnelle
Jeudi 26 juin 2014. Abidjan. Le ministre de l`intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko présente à l`assemblée nationale, le projet de loi portant statut de la chefferie traditionnelle.
Comment




Bingerville (Côte d’Ivoire) - L’opération ordinaire de délivrance des cartes nationales d’identité (CNI) a démarré, mardi, à Bingerville (15 km à l’Est d’Abidjan), en présence du ministre d’Etat, ministre de l’intérieur et de la sécurité, Hamed Bakayoko ainsi que des autorités administratives et politiques locales.

Conformément à la mesure gouvernementale du 4 juin, la délivrance des Cartes nationales d'identité concernant plus de trois millions d'Ivoiriens a été lancée dans la banlieue abidjanaise, en attendant l'ouverture de centres « de collecte fixe» dans chaque commune et chef-lieu de département ainsi que des centres mobiles de collecte dans les sous-préfectures.

Selon le ministre d'Etat Hamed Bakayoko, cette cérémonie est l'expression de la normalisation du pays. « C'est un processus banal devenu une exception du fait de la crise que le pays a connue » a-t-il souligné.

« Pendant de longues années, la question de la nationalité a été manipulée pour des enjeux électoraux alors que c'est un élément d'identification. Aujourd'hui, nous allons régler ce problème important » a tranché M. Bakayoko, indiquant que « c'est l'opération la plus sécurisée de la sous-région car la carte d'identité est infalsifiable ». Cependant, il a mis en garde contre toute forme de « racket » des requérants.

Les originaux du certificat de nationalité et de l'extrait de naissance sont les documents nécessaires à l'établissement de la CNI dont le coût du timbre est à 5000 FCFA par le gouvernement.

La nouvelle Carte nationale d'identité ivoirienne lancée en 2009 à la faveur des élections de sortie de crise a une durée de validité de dix ans. D'un format de carte de crédit bancaire, elle est caractérisée par des données biométriques (empreintes digitales, photo…) du requérant qui doit avoir plus de seize ans.
Commentaires


Comment