Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Cybercriminalité : Un arnaqueur sévit au nom d’un journaliste de l’AIP
Publié le mercredi 16 juillet 2014  |  AIP
Comment




Yamoussoukro - Un arnaqueur sévit depuis quelques mois au nom du chef du bureau régional de l'AIP de Dimbokro, ZOUHOU Guéi Robert-Patrice, à travers des SMS, mails et autres appels intempestifs du numéro 07 53 68 82, appartenant à un certain ZOUKOUAN Rady Carlos Junior demandant des aides aux amis, connaissances et confrères dudit journaliste.

L'histoire commence en 2012, à Yamoussoukro, où le confrère ZOUHOU de l'AIP, après avoir travaillé dans un cyber non loin du marché Mô-Fêtai avait oublié de fermer sa boîte électronique.

Le quidam s'empare de sa boîte et modifie le mot de passe pour en devenir propriétaire. Pour son premier acte, l'arnaqueur écrira à des amis, connaissances et confrères du journaliste de l'AIP, demandant la somme de 400 000 FCFA, au motif que le confrère ZOUHOU Patrice est bloqué au Ghana où il a été dévalisé dans un hôtel à Accra.

Heureusement, tous, y compris la directrice de l'AIP prendront la peine d'avoir des nouvelles du journaliste, qui était bien en place à Yamoussoukro. Le journaliste, porte plainte contre X au commissariat du 1er arrondissement de Yamoussoukro.

Depuis lors, il y a eu une accalmie. Mais au second trimestre de 2014, l'arnaqueur refait surface en procédant de la même façon. Ainsi, il a pu obtenir 20 000 FCFA d'un confrère André Ahua, journaliste à l'AIP, qui informera quelques heures plus tard M. ZOUHOU d'avoir favorablement répondu à sa demande.

Celui-ci s'en étonne et promet de porter plainte. Aussi, ZOUHOU porte-t-il une autre plainte (OP N° 1358-PU-1er Arrondissement de Yamoussoukro du 05/05/2014), le 5 mai 2014 contre le titulaire du numéro 07 53 68 83 qui en fait se nomme ZOUKOUAN Rady Carlos Junior.

L'affaire est confiée au sous-lieutenant SYLLA Mariame, qui fait une réquisition de par la loi, auprès de la direction générale de ORANGE-Côte d'Ivoire, le 06 mai 2014, aux fins de lui communiquer l'identité réelle de l'arnaqueur, de confirmer si le numéro à partir duquel l'arnaqueur appelle régulièrement est le sien, afin d'aider la police à le localiser.

La réquisition transmise à la direction générale de ORANGE-Côte d'Ivoire reste sans suite à ce jour. Pendant ce temps, l'arnaqueur continue de sévir en déshonorant le confrère ZOUHOU Patrice chef du bureau régional AIP de Dimbokro à travers ses multiples demandes d'aides parfois dérisoires.
(AIP)
nam/ask
Commentaires


Comment