Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Revue annuelle des reformes, politiques, programmes et projets communauté au sein de l’UEMOA : allocution de la ministre Kaba Nialé
Publié le lundi 21 juillet 2014  |  Ministères
Revue
© Ministères
Revue annuelle des reformes, politiques, programmes et projets communauté au sein de l’UEMOA
Lundi 21 juillet 2014. Abidjan. La ministre auprès du premier ministre chargée de l’économie et des finances, Kaba Nialé préside la revue annuelle des reformes, politiques, programmes et projets communauté au sein de l’UEMOA.
Comment




Monsieur le Président de la Commission ;

Madame et Messieurs, Chers collègues du Gouvernement,

Messieurs les Commissaires,

Mesdames et Messieurs les Experts,

Chers amis de la presse,

A l’occasion de cette réunion de suivi de la mise en œuvre des réformes communautaires de l’Union Economique et Monétaire Ouest Africaine (UEMOA), je voudrais, de prime abord, vous souhaiter la cordiale et fraternelle bienvenue en ces lieux.
A nos illustres hôtes de la Commission de l’UEMOA, je souhaite en outre, un séjour des plus agréable et fructueux en Côte d’Ivoire. Je m’en voudrais de ne pas féliciter etremercier tout particulièrement Monsieur le Président de la Commission et toute sa délégation pour toutes les initiatives en faveur du renforcement de l’intégration sous régionale en général, et de notre pays en particulier. Merci Monsieur le Président et sachez que la Côte d’Ivoire a une vocation régionale voire panafricaine actée dans sa Constitution et n’entend pas s’y dérober !

Monsieur le Président de la Commission,

Madame et Messieurs les Ministres,

Qu’il me soit permis de rappeler que l’UEMOA a initié, depuis sa création en 1994, de nombreuses réformes et divers programmes dans plusieurs domaines (macroéconomique, institutionnel et politiques sectorielles) visant à approfondir l’intégration sous régionale. La mise en œuvre de ces réformes et programmes contribue à la construction d’un espace économique de plus en plus intégré et harmonieux entre nos pays, et donc répondant plus efficacement aux attentes denosconcitoyens, au premier plan desquels se trouvent les opérateurs économiques.
Cependant, en dépit des progrès notables enregistrés, force est de constater qu’une part non négligeable des dispositions communautaires reste inappliquée par les Etats membres. Les raisons sont multiples, allant de l’ignorance à la négligence, en passant par l’inadaptation de certaines réformes aux contextes économique et social nouveaux par rapport à celui de leur élaboration et adoption.
C’est pourquoi, la Conférence des Chefs d’Etat et de Gouvernement de l’Union, tenue le 06 juin 2012 à Lomé, a recommandé la mise en place de cadres institutionnel et organisationnel, tant au niveau régional que national, pour assurer leur appropriation et leur opérationnalisation.
En application de cette diligence, je me réjouis, en tant que membre statutaire du Conseil des Ministres de l’UEMOA, de la tenue depuis ce mercredi 16 juillet, des travaux techniques de la Revue de Réformes Communautaires en Côte d’Ivoire. Il me revient que le Comité Technique de la Revue a travaillé d’arrache-pied durant trois (3) joursavec les cadres techniques nationaux,nos collaborateurs. Ils nous soumettent aujourd’hui leurs conclusions sous la forme d’un Mémorandum qui a sanctionné ses travaux.Je voudrais féliciter les membres de ce Comité pour avoir abouti à un rapport consensuel, présumant que les discussions n’ont certainement pas toujours été faciles.
Je voudrais, d’ores et déjà, Monsieur le Président, vous marquer la disponibilité de l’ensemble du Gouvernement ivoirien à œuvrer à la mise en œuvre des recommandations pour une meilleure internalisation des réformes communautaires par la Côte d’Ivoire. A cet effet, je puis vous assurer, et je prends à témoin mes collègues ici présents, que Son Excellence Monsieur le Premier Ministre a fait procéder, il y a moins d’un mois, à une auto-évaluation de la transposition et de l’application effective des réformes de l’UEMOA, sous sa présidence effective et impliquant tous les membres du Gouvernement et toutes les autres parties prenantes. Nous vous avions transmis les résultats de ce travail en y joignant les pièces justificatives et restons convaincu que ces éléments ont certainement facilité les travaux des experts de part et d’autre.

Chers collègues, Mesdames et Messieurs,

Les enjeux sous-jacents de l’exercice de ce jour sont grands. Il s’agit notamment pour nous de préserver l’image de notre pays auprès de notre Organisation commune en tant qu’Etat qui doit assumer son leadership régional en appliquant le mieux que possible les réformes communautaires.

C’est sur cet engagement, que ne manqueront pas de réitérer, Leurs Excellences Monsieur le Président de la République et Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement que je termine mon propos en félicitant encore une fois la Commission de l’UEMOA pour avoir lancer effectivement laRevue des Réformes et Programmes dans l’ensemble de l’Union.
Je vous remercie pour votre aimable attention.
Commentaires


Comment