Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Les activités commémoratives l’inscription de Grand-Bassam au patrimoine de l’UNESCO officiellement lancées
Publié le samedi 26 juillet 2014  |  AIP
Comment




Grand-Bassam, Le maire de Grand-Bassam, Georges Philippe Ezaley, a procédé, vendredi, au lancement officiel des activités commémoratives de l’inscription de la ville de Grand-Bassam sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO, en présence du préfet du département, Beudjé Djoman Mathias.

Se félicitant de l’aboutissement de ce projet, M. Ezaley a rappelé le processus ayant permis cette inscription et rendu hommage à toux ceux qui ont milité en faveur de ce projet, notamment son prédécesseur, feu Jean-Michel Moulod.

Deux ans après cette inscription, il est impérieux de faire un bilan, en vue de relever les grands défis de développement pour la "sauvegarde" et la "valorisation" de ce patrimoine culturel, a déclaré le maire de Grand-Bassam, qualifiant cette journée de "journée de l’espoir".

Gorges Ezaley a noté, comme acquis, que sa commune a connu davantage de notoriété, la voirie étant régulièrement entretenue, des partenariats tissés, l’activité touristique est plus en vogue et il ya de plus en plus une manifestation d’intérêt d’investissement dans la commune.

Le maire a donc exhorté l’implication de la population à préserver ce "prestige".
"C’est ensemble que nous pouvons sauvegarder et valoriser notre patrimoine culturel", a-t-il insisté.

Deux conférences publiques sur les thèmes "la valorisation de la ville historique de Grand-Bassam, population locale et mobilisation citoyenne" et "21 juin 2012 - 21 juin 2014 : Grand-Bassam patrimoine mondial de l’UNESCO, acquis, opportunités et perspectives", ont meublé cette journée de lancement de ces festivités.

Après le parc national de Taï (patrimoine naturel depuis 1982), la réserve naturelle intégrale du Mont Nimba (1992) et le Parc national de la Comoé (2003), c’est la ville historique de Grand-Bassam qui, depuis 2012, s’est ajoutée à la liste de biens culturels du patrimoine culturel de l’humanité, rappelle-t-on.

(AIP)
ko/gak/kp
Commentaires


Comment