Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Yamoussoukro : les populations reconnaissantes des prestations d’une entreprise de ramassage d’ordures
Publié le mardi 29 juillet 2014  |  AIP
Comment




Yamousoukro - Les populations de Yamoussoukro (Centre) "satisfaites" des prestations de l'établissement Coulibaly, en charge du ramassage des ordures dans la localité ont témoigné, mardi, leur reconnaissance à ses responsables au cours d'une cérémonie festive.

La cérémonie a eu lieu dans l'enceinte de l'entreprise en présence du directeur régional de la salubrité urbaine et du développement durable, Hélène Bragori Yocolli ainsi que des autorités administratives, traditionnelles et religieuses locales.
Tous ont salué le travail des "Etablissements Coulibaly" à travers la ville ainsi que dans les villages à l'entrée sud et nord qui ont permis de débarrasser Yamoussoukro ''des montagnes d'ordures'' en vue de lui donner un environnement salubre où il fait bon vivre.

Le président directeur général de l'entreprise, Yacou Coulibaly a été élevé pour ses actions, au rang de chef traditionnel Baoulé et porte désormais le nom de Nanan Kouassi Kouao II. Il s'est honoré et a promis de travailler davantage, afin de donner fière allure à la capitale politique et administrative de la Côte d'Ivoire.

(AIP)
Nam/ask

AIP040
CI_Société/Une ONG offre des jugements supplétifs à 150 enfants de Niakara

Niakara, 29 juil (AIP)- Le quartier Antenne de la ville de Niakara (Centre-nord, région du Hambol) a servi de cadre à la tenue lundi de la double cérémonie de sensibilisation à la protection des Droits des enfants et de remise de jugements supplétifs à 150 autres nés entre 2002 et 2011, grâce à l'Organisation Non Gouvernementale " Association Jekawili " basée à Bouaké.

Selon le chargé de la mobilisation des ressources financières et de la solidarité au sein de cette ONG, Baba Koné, il s’agit d’enfants en déplacement entre différents espaces géographiques et sociaux et sont confrontés à deux problèmes majeurs à savoir les pires formes de travail (domestique et agricole) et la traite.

L'Association Jekawili , qui travaille en partenariat avec l'ONG internationale Save the Children dans le cadre du projet " Protection des enfants en mobilité contre les abus, la négligence, les violences et l'exploitation ", est active dans le Gbêkê et le Hambol.

(AIP)
jbm/fmo/ask
Commentaires


Comment