Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Le gouvernement ivoirien prévoit une croissance de plus de 10% en 2014
Publié le mercredi 30 juillet 2014  |  APA
Forum
© Abidjan.net par Atapointe
Forum minier : atelier régional  sur les mines d’Afrique
Mardi 24 Juin 2014. Salle des fêtes de l`hôtel Ivoire. Messieurs Daniel Kablan Duncan, Premier ministre de la Côte d`Ivoire et Jean-Claude Brou, ministre ivoirien des Mines et de l’Industrie, ont procédé au lancement du forum minier sous régional, qui se tient du 24 au 27 juin 2014 à l`Hôtel Ivoire.Photo: Daniel Kablan Duncan, Premier ministre de la Côte d`Ivoire
Comment




Abidjan - Le gouvernement ivoirien prévoit une croissance de plus de 10% en 2014, contre 9,1% en 2013, a annoncé ,mercredi, son Premier ministre Daniel Kablan Duncan lors des travaux de la 4è réunion du Traité d’amitié et de coopération (Tac) Côte d’Ivoire-Burkina Faso, qui se tient dans la capitale burkinabé en présence des Présidents Alassane Ouattara et Blaise Compaoré.

"Nous prévoyons cette année une croissance de plus de 10% contre 9,1% en 2013", du Produit intérieur brut (PIB), a-t-il déclaré en saluant les bonnes perspectives économiques que présente le pays depuis la fin de la crise postélectorale de décembre 2010 à avril 2011.

Cette 4è conférence au sommet du Traité d'amitié et de coopération sera marquée par la «signature d'une vingtaine d'accords» dans divers domaines d'activité entre les deux pays.

Il s'agira d'évaluer la mise en œuvre des décisions et recommandations de la 3e conférence au sommet qui s'est tenue en 2013 à Yamoussoukro ainsi que l'adoption des mécanismes de mise en œuvre des décisions antérieures par le traité.

En prélude à cette importante rencontre des plus hautes autorités de la Côte d'Ivoire et du Burkina Faso, des experts des deux pays se sont concertés ce week-end dans la capitale burkinabè.

Aussi, se tient-il depuis dimanche une semaine culturelle ivoirienne, à la Maison du peuple de Ouagadougou.

LS/APA
Commentaires


Comment