Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Discours du Président à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la 4ème Conférence au sommet du Traité d’Amitié et de Coopération Burkina Faso-Côte d’Ivoire
Publié le jeudi 31 juillet 2014  |  Présidence
Cérémonie
© Présidence par DR
Cérémonie d`ouverture de la 4ème Conférence au sommet du Traité d`Amitié et de Coopération Burkina Faso-Côte d`Ivoire.
Jeudi 31 juillet 2014. Ouagadougou. Les chefs d`Etat, Blaise Compaoré et Alassane Ouattara ont presidé la 4e conférence au sommet pour la mise en oeuvre du Traité d`amitié et de coopération (TAC) Burkina - Côte d`Ivoire.
Comment




Excellence Monsieur le Président, cher frère,
Messieurs les Premiers Ministres,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Monsieur le Gouverneur du District de Ouagadougou,
Mesdames et Messieurs,
Monsieur le Président, cher frère,
C’est toujours avec un beaucoup de plaisir que je retrouve cette belle cité de Ouagadougou. Je voudrais adresser à vous-même, à Monsieur le Premier Ministre, aux membres du Gouvernement et au peuple burkinabé, mes vifs remerciements pour l’accueil chaleureux et fraternel qui nous a été réservé, à ma délégation et à moi-même.

Monsieur le Président, cher frère,

Il y a exactement un an que nous nous sommes retrouvés à Yamoussoukro dans le cadre de la troisième conférence au Sommet du Traité d’Amitié et de Coopération qui lie nos deux pays.
A cette occasion, vous nous avez fait l’amitié et l’honneur de vous déplacer avec votre gouvernement au grand complet, démontrant ainsi le grand intérêt que vous portez aux relations entre nos deux pays.
La rencontre de ce jour s’ouvre dans le même esprit de convivialité et de fraternité que celle de Yamoussoukro. Elle s’inscrit assurément dans la continuité du renforcement de l’exemplaire coopération que nous nous attelons à consolider dans l’intérêt de nos populations.

Monsieur le Président et cher frère,
Messieurs les Premiers Ministres,
Mesdames et Messieurs les Ministres,
Lors de notre troisième Sommet, le 29 juillet 2013, nous avons évoqué plusieurs questions d’intérêt commun telles que :
-Le projet de l’autoroute Yamoussoukro- Ouagadougou ;
-Le projet de réhabilitation du chemin de fer Abidjan-Ouagadougou-Kaya et son prolongement jusqu’à Tambao ;
-La Boucle ferroviaire Abidjan-Ouagadougou-Niamey-Cotonou ;
-L’approvisionnement du Burkina Faso en électricité à partir de la Côte d’Ivoire ;
-La fluidité du trafic et la libre circulation des personnes et des biens.
D’importantes décisions et recommandations ont été adoptées à cette occasion ; nous aurons aujourd’hui l’occasion d’évaluer leur mise en œuvre.
Je suis convaincu que nos échanges nous permettront d’aller de l’avant dans la concrétisation de ces projets structurants.

Monsieur le Président et cher frère,

Au moment où nous entamons nos travaux, je voudrais me joindre à vous pour adresser nos félicitations à Messieurs les Premiers Ministres, à Mesdames et Messieurs les Ministres, ainsi qu’à nos experts pour la qualité des documents qui nous sont soumis et qui faciliteront nos délibérations.
Je voudrais aussi, Monsieur le Président, saisir cette opportunité pour saluer votre engagement en faveur du renforcement de la coopération entre nos deux pays et nos deux peuples qui fondent beaucoup d’espoir sur ce modèle novateur de coopération dans le cadre de l’intégration sous-régionale que nous appelons de tous nos vœux.
Je voudrais pour terminer, réitérer ma foi en notre coopération dont l’objectif est la satisfaction des besoins de nos populations, dans un esprit de fraternité.

Vive l’amitié et la coopération ivoiro-burkinabé.

Vive les peuples Ivoiriens et Burkinabè.

Je vous remercie.


Articles associés

 
Commentaires


Comment