Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Laurent Gbagbo recevait, mensuellement, du Président Bédié, 10 millions FCFA (officiel)
Publié le lundi 4 aout 2014  |  APA
PDCI-RDA:
© Abidjan.net par JOB
PDCI-RDA: le Secrétaire Exécutif chargé de l`Information et de la Communication face à la presse
Lundi 04 août 2014.Abidjan. Le Ministre Komenan Kouassi ADJOUMANI, Secrétaire Exécutif chargé de l`Information et de la Communication, Porte Parole du PDCI-RDA anime une conference de presse pour répondre à des accusations portées contre le président du parti et donner la position officielle du parti.
Comment




Kobena Kouassi Adjoumani, secrétaire exécutif chargé de l’information et de la communication, porte-parole du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI, ex-parti au pouvoir) a révélé, lundi, que Laurent Gbagbo, alors dans l’opposition, recevait, ‘’ mensuellement la somme de 10 millions FCFA’’ du Président de la République de l’époque, Henri Konan Bédié.

Le Porte-parole du PDCI animait une conférence de presse pour éclairer l’opinion sur les ‘’contrevérités contenues dans le livre de Laurent Gbagbo et les prises de position’’ de certains cadres de son parti sur la candidature unique d’Alassane Ouattara à l’élection présidentielle de 2015.

Selon Kouassi Adjoumani, les ‘’ révélations fracassantes’’ sur plusieurs ‘’acteurs politiques dont le Président Henri Konan Bédié et son épouse’’ annoncées dans le livre « Pour la vérité et la justice » de Laurent Gbagbo est un tissu de ‘’contrevérités’’.

Sur les questions des ‘’22 millions alloués mensuellement à M. Bédié et 8 millions à son épouse Henriette Bédié’’ rapportées dans le livre, ‘’ l’information telle que livrée, donne le sentiment que Henri Konan Bédié et son épouse auraient bénéficié des largesses de la part de M. Gbagbo’’, a dénoncé M. Adjoumani.

Selon le Porte-parole du PDCI, les 8 millions envoyés par des émissaires de Laurent Gbagbo à Mme Bédié comme ‘’ allocation viagère des veuves des anciens présidents de la République’’ ont été retournés parce que ‘’ Mme Bédié n’étant pas une veuve d’un ancien président, n’avait pas droit à cette somme d’argent’’.

‘’ M. Laurent Gbagbo devrait donc plutôt demander des comptes à ses envoyés si l’argent ne lui a pas été retourné’’ a-t-il souligné. Concernant M. Bédié, Kouassi Adjoumani a expliqué que son statut d’ancien président de la République et président de l’Assemblée nationale lui confère selon la loi no 2005-201 du 16 juin 2005, des ‘’ allocations viagères cumulées’’.

‘’ L’article 15 de cette loi prévoit que l’allocation viagère dont pourrait bénéficier un ancien Président de la République peut être cumulée avec les autres allocations à raison des fonctions par lui exercées antérieurement ‘’ a précisé M. Adjoumani, par ailleurs, ministre des ressources animales et halieutiques.

Cependant, poursuit-t-il, en écrivant ces contrevérités dans son livre,’’ M. Gbagbo oublie volontairement de dire qu’il recevait du Président Bédié, lorsqu’il était président de la République, mensuellement, la somme de 10 millions FCFA’’.

‘’Pour rappel, à cette époque, M. Laurent Gbagbo n’avait aucun statut qui puisse justifier cette largesse de M. Bédié. Il aurait dû le mentionner par un devoir de mémoire et de vérité’’ a encore précisé Kouassi Adjoumani.

Concernant la cacophonie orchestrée par des personnalités du PDCI sur la candidature unique d’ Alassane Ouattara à l’élection présidentielle de 2015, le conférencier a demandé aux militants de ‘’ rester sereins et sourds’’ aux déclarations ‘’tapageuses’’ qui n’engagent que leurs ‘’ auteurs’’ et non le PDCI.
HS/ls/APA
Commentaires


Comment