Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Marine Nationale : La Première Dame, Dominique Ouattara baptise le patrouilleur «l’Emergence»
Publié le mercredi 6 aout 2014  |  Le Democrate
Sécurité
© Présidence par David Zamblé
Sécurité maritime: la Première Dame, Dominique Ouattara procède au baptême du patrouilleur "L`Emergence"
Mardi 5 Août 2014. Base Annexe de la Marine Nationale (Plateau). La Première Dame, Dominique Ouattara a procédé au baptême du patrouilleur "L`Emergence"
Comment




La Première Dame, Dominique Ouattara a procédé, le mardi 5 Août 2014, à la Base Annexe de la Marine Nationale du Plateau, au lancement du patrouilleur « L’Emergence » et à la décoration de son équipage. Marraine du navire, la Première Dame, Dominique Ouattara n’a pas dérogé à la tradition de la Marine qui veut que le lancement d’un bateau se fasse par une femme. L’épouse du chef de l’Etat a procédé, donc, au baptême en brisant une bouteille de champagne sur la coque du navire. Acte symbolique qui consiste à répandre volontairement du champagne sur un bateau pour non seulement conjurer le mauvais sort, mais aussi, pour procéder à son lancement.
Ce navire flambant neuf de type RPB (Rapid Boat Patroler), long de 33 mètres et large de 06,50 mètres est arrivé sur le quai de la Base Annexe de la Marine Nationale au Plateau, en provenance de Lorient en France, le 23 Mai 2014. Depuis 1982, la Marine Nationale ivoirienne n’avait plus de patrouilleur. Avec l’acquisition de ce nouveau navire, le premier de trois (03) navires commandés, l’Etat ivoirien vient renforcer la Marine dans sa mission de protection et de surveillance des eaux territoriales. Une situation que n’a pas manqué de relever Mme Dominique Ouattara, marraine du patrouilleur « L’Emergence » dans son discours. « Il m’a été rapporté que jusqu’à un passé récent, la Marine Nationale était peu équipée pour faire face à toutes les formes de menaces qui existaient dans les eaux sous juridiction nationale et en haute mer », a fait remarquer la Première Dame, marraine du patrouilleur. Conscient de ce handicap, le Président Alassane Ouattara a décidé de renforcer la flotte de la Marine ivoirienne en la dotant de nouveaux navires dans la droite ligne de sa volonté de faire de la Côte d’Ivoire, un pays émergent à l’horizon 2020. «Le Président de la République, ayant pris la pleine mesure des menaces et des dangers auxquels s’exposait notre pays a souhaité le rééquipement de la Marine Nationale », a-t-elle révélé, avant d’ajouter : «Aussi, à l’instar de tous les ivoiriens, je me réjouis de l’acquisition par notre pays, du patrouilleur « L’Emergence ». Sa présence nous rassure en ce sens qu’elle accroit les aptitudes de notre marine et la rend ainsi plus performantes pour le maintien de la paix ».
Paul Koffi Koffi, Ministre auprès du Président de la république en charge de la défense a expliqué les raisons qui justifient le choix de la dénomination du navire. Pour lui, il s’agit pour la marine d’une part, de proclamer sa totale adhésion à la vision politique du Président Alassane Ouattara, pour la Côte d’Ivoire et d’autre part, de réaffirmer son engagement à jouer pleinement sa partition pour le succès de ce choix stratégique pour le pays à l’orée 2020.
Le Contre-Amiral Djakaridja Konaté, Commandant de la Marine Nationale a tenu à remercier le Président Alassane Ouattara pour sa volonté de modernisation de la flotte navale et fluvio-lagunaire de la Marine Nationale.
Après la cérémonie de baptême et de décoration des officiers qui
Une visite guidée du patrouilleur « L’Emergence » a mis fin à cette cérémonie.
Lors de cette cérémonie, l’équipage du navire a été décoré pour avoir conduit sans heurt le patrouilleur de Lorient en France sur les bords de la lagune Ebrié.
Notons que le premier bateau de la Marine Nationale a été acheté en 1978. Le tout dernier avant l’acquisition du patrouilleur fut «L’Atchan». Après 1982, la flotte de la Marine ivoirienne ne possédait plus de patrouilleur.
Les caractéristiques du patrouilleur « L’Emergence »
Long de 33,73 mètres et large de 6,53 mètres, « L’Emergence » a une coque composite verre. Doté d’une superstructure en aluminium et avec une vitesse maximale de 22 nœuds, ce navire a une autonomie de 06 jours ou 1.500 nautiques (2.700 km). Il fonctionne en gasoil et a un équipage composé de 17 commandos. « L’Emergence » possède un hors-bord de 10 places.

Sercom

Commentaires

Titrologie



Le Democrate N° 1023 du 6/8/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Sécurité
© Présidence par David Zamblé

Sécurité
© Présidence par David Zamblé


Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment