Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Crise à l’UNJCI / Le 6ème vice-président chargé des relations extérieures, Touma Michaël démissionne
Publié le mercredi 6 aout 2014  |  Ivoire-Presse
Crise
© Autre presse par DR
Crise à l’UNJCI: démission du 6ème vice-président chargé des relations extérieures
Juillet 2014. Abidjan. photo: Touma Michaël, 6ème vice-président chargé des relations extérieures
Comment




Après la démission du Secrétaire Général de l’Union Nationale des Journalistes de Côte d’Ivoire (UNJCI), Félix Dibi Boni le 6ème vice-président chargé des relations extérieures de cette organisation, Touma Michaël vient de démissionner, mardi 5 août 2014, dans l’après-midi. Pourtant, il était à la réunion du Conseil de ce jour. Que s’est-il passé entre les quatre murs de la maison orange des journalistes ? Les jours à venir nous situeront. Lire la déclaration intégrale…..
DECLARATION DE DEMISSION DU JOURNALISTE TOUMA MICAHEL DU POSTE DE
VICE PRESIDENT DE L’UNJCI CHARGE DES RELATIONS EXTERIEURES
Chers tous,
- Vu la situation de crise qui perdure depuis plus de six mois suite à une affaire de tentative de corruption ayant conduit le président statutaire de notre Union à se mettre en congé et confier l’intérim à la 1ère vice présidente
- Vu l’échec de toutes les tentatives de règlement pacifique entreprises par moi-même en tant que Vice président chargé des relations extérieures donc de l’image de notre corporation pour ramener le président et sa vice-présidente à faire préserver l’honorabilité de notre union en évitant une bataille plutôt d’ordre personnel que corporatif
- Vu l’échec de la tentative de règlement pacifique engagé par le ministère de la Communication, notre ministère de tutelle, toujours dans le cadre de ramener la paix et la cohésion au sein du bureau du Conseil exécutif
- Et constatant les nombreuses dissensions entre les membres du Conseil exécutif
Je ne saurai être comptable de ce déshonneur infligé aux journalistes ivoiriens qui nous ont fait confiance en nous votant au Conseil exécutif de notre Union aussi bien qu’à ma personne.
En effet, dès l’éclatement de la crise née de la présidence de l’Unjci, j’ai essayé à mon humble manière de ramener les différents protagonistes à penser d’abord au bien et à l’honneur de l’Unjci donc de l’ensemble de tous les journalistes de Côte d’Ivoire en lieu et place d’intérêt personnel. Fort malheureusement, chacun a mis au devant son ego tout en essayant de manipuler en sa faveur les importants membres du Conseil, alors que nous sommes tous des personnes respectables et par conséquent non manipulables. Une déplorable attitude qui a fini de jeter un discrédit total sur les membres que nous sommes et l’ensemble des journalistes à travers notre faitière. Devrions-nous continuer à patauger ainsi ou devrais-je continuer à m’embourber dans cette crise ? Non, je ne le crois pas, car ce qui caractérise, un Homme, c’est son honneur, sa capacité à faire primer les intérêts communs sur les personnels. Je ne veux donc participer sans être pessimiste à l’écroulement du navire Unjci à travers cette guéguerre où riment, déshonneur, cupidité et non respect du bien public.
- C’est pourquoi, Moi, TOUMA Michaël, je déclare solennellement ma démission du poste de 6ème Vice Président Chargé des relations extérieures du bureau du Conseil Exécutif de l’Union nationale des journalistes de Côte d’Ivoire, UNJCI,
- Je demande également la démission des membres du Conseil Exécutif
Et j’en appelle à l’ensemble de tous les journalistes, l’organisation d’un Congrès extraordinaire, seul gage pour redorer notre blason terni.
Je vous remercie
Fait à Abidjan, le 05 Août 2014
Commentaires


Comment