Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Les personnels des universités formés pour une gestion répondant aux exigences du système LMD
Publié le mercredi 6 aout 2014  |  AIP
Comment




Bouaké - Les personnels des universités Alassane Ouattara, Péléforo Gon Coulibaly et l’Institut national polytechnique Houphouet Boigny (INPHB), bénéficient, de lundi à vendredi, à Bouaké, d’un renforcement des capacités sur les méthodes de préparation et de réalisation d’une auto-évaluation ou audit interne et la démarche qualité, pour une meilleure gestion des établissements universitaires répondant aux exigences du système Licence, master, doctorat (LMD).

La formation s’inscrit dans le volet 1 portant sur "l’ingénierie de formation pédagogique’’ du projet «Appui à la modernisation et à la réforme des universités et grandes écoles de Côte d’Ivoire», piloté par le ministère ivoirien de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique avec le partenariat technique et financier de l’Agence universitaire de la francophonie qui a pour mission d’accompagner les autorités ivoiriennes dans la relance du système de l’Enseignement supérieur.

Elle porte sur plusieurs modules notamment, "L’initiation à la gouvernance’ et à la démarche qualité’’, "les outils d’auto-évaluation’’, "la réalisation d’une auto-évaluation’’, "l’analyse des données d’une auto-évaluation’’ et "la cellule interne d’assurance qualité’’.

Le conseiller du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, le professeur Merawa Mohammadou, a indiqué que, contrairement à l’erreur que l’on a tendance à commettre en le réduisant à l’aspect académique, le système Licence, master, doctorat a une dimension beaucoup plus globale. Il intègre aussi la gestion des universités ivoiriennes qui ont besoin de s’arrimer aux standards internationaux de gouvernance.

"Je dis que c’est une bonne dynamique. Il faut que tout le monde s’inscrive dans cette démarche", a exhorté le conseiller du ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique qui juge nécessaire la formation du personnel d’encadrement au même titre qu’il faut former les enseignants et sensibiliser les étudiants.

"En ce qui nous concerne, nous gouvernants de l’Université Alassane, nous soutenons la tutelle dans sa volonté de relance des universités au plan qualitatif", a fait savoir, le vice-président de l’université Alassane Ouattara en charge de la pédagogie et de la recherche, le professeur Michel Kobo, rendant hommage au ministère de tutelle pour les réforme en cours.

Trois experts assureront la formation, à savoir, le directeur de l’Institut africain de la formation en pédagogie, recherche, évaluation en sciences de la santé (IAFPRESS) de Bamako, Koumaré Abdel Karim, le professeur Papa Gueye de l’université Cheick Anta Diop de Dakar et le professeur Jean Silvain de l’université Félix Houphouet Boigny d’Abidjan.

Le projet "Appui à la modernisation et à la réforme des universités et grandes écoles de Côte d’Ivoire’’ est la composante spécifique à l’enseignement supérieur et à la recherche scientifique du Contrat de désendettement développement (C2D) conclu par la Côte d’Ivoire avec la France à travers l’Agence française de développement (AFD).

Il comporte trois autres volets à relatifs au renforcement des capacités des systèmes informatiques des établissements publics d’enseignement supérieur, renforcement de leurs ressources documentaires en liaison avec la mise en place du système LMD et le renforcement des capacités de recherche et des ressources humaines.
Commentaires


Comment