Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

L’ONUCI et la force licorne "invités spéciaux" du défilé du 7 août
Publié le jeudi 7 aout 2014  |  AIP
La
© Abidjan.net par Atapointe
La Côte d`Ivoire célèbre son 54ème anniversaire d`indépendance
La Côte d`Ivoire a célébré ce Jeudi 7 Août 2014 les festivités marquant le 54ème anniversaire de l`indépendance en présence du Chef de l`Etat, chef suprême des armées.
Comment




Abidjan - L’Opération des nations Unies en Côte d’Ivoire (ONUCI), à travers un détachement du contingent béninois, et la force licorne étaient les "invités spéciaux" du défilé militaire de ce jeudi, auquel elles ont pris part dans la matinée, au palais de la Présidence, dans le cadre des festivités de l’an 54 de l’indépendance de la Côte d’Ivoire.

Le détachement béninois de l’ONUCI a notamment ouvert la procession, suivi de celui de la Licorne, a-t-on pu constater. Au titre également des Nations Unies, un détachement du contingent ivoirien envoyé au mali dans le cadre de la MISMA.

Les forces onusiennes de l’ONUCI et la mission française, Licorne, ont été déployées en Côte d’Ivoire au plus fort de la crise militaro-politique déclenchée en 2002, rappelle-t-on. Présentes aux côtés du pays tout le long de cette crise, elles ont notamment joué un grand rôle jusqu’à son dénouement récent, en mars 2011.

Quelque 42 détachements militaires et para militaires placé sous le commandement du général de brigade Soumahoro Gaoussou, Commandant des forces terrestres, ont pris part à ce défilé dont celui constitué de la première génération de jeune filles admises à l’EMPT, très applaudies par ailleurs à son passage.

Pour le compte du corps de la marine nationale, l’équipage du patrouilleur "l’émergence", récemment acquis par les autorités ivoiriennes, était également au défilé rythmé par des musiques fusionnées de la gendarmerie nationale et des FRCI.

Les forces spéciales, avec trois détachements, ont été encore cette année, comme depuis trois ans que le corps a été constitué, la grande attraction du défilé. Visages peints, allure particulière rythmée par des paroles de leurs codes d’honneur chanté à capella, les hommes de ce corps d’élite ont encore fait sensation, arrachant, à maintes reprises, des ovations au nombreux public ayant effectué le déplacement.

Chant haut et fort, démarche assurée et altière la garde républicaine comme à la tradition a clos le défilé avec sa manière toute particulière de parader qui a rappelé la Côte d’Ivoire des années fastes.

kg/kam
Commentaires


Comment