Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Université de Man : Début des travaux "bientôt"
Publié le vendredi 8 aout 2014  |  AIP
Comment




Man - Annoncée pour accueillir ses premiers étudiants à la rentrée 2014-2015, selon les voeux du chef de l'Etat, Alassane Ouattara, l’université de Man (Ouest, région du Tonkpi) est à la phase de démarrage des travaux dont la date exacte n’est pas encore connue.

DOSSIER

La quasi-totalité des droits coutumiers purgée

Au cours de sa visite d’Etat dans le District des Montagnes, en mai 2013, la toute première à l’intérieur du pays, après son accession au pouvoir d’Etat, le Président Alassane Ouattara annonçait entre autres projets, la construction d’une université à Man. A quelque deux mois de la prochaine rentrée, aucun bâtiment n’est sorti de terre.

A défaut de pouvoir rencontrer les autorités universitaires, maître d’ouvrage du projet, car étant à Abidjan, le président de la commission administrative chargée de la purge des droits coutumiers, le Préfet de la région du Tonkpi, Préfet du département de Man, Soro Kayaha Jérôme, a affirmé dans un entretien à l’AIP que la quasi-totalité des droits coutumiers a été purgée depuis le mois de février et qu’il ne resterait que deux ou trois ayant-droits qui ne se sont pas encore présentés pour toucher leurs indemnisations disponibles au Trésor de Man.

Ainsi, selon le tableau récapitulatif de l’état des indemnisations et de la purge des droits coutumiers la 1ère partie relative à la cérémonie de purification de la terre a coûté 500 000 FCFA répartis entre Kassiapleu (250 000 F) et Petit Gbêpleu (250 000 F), deux villages riverains dont les quelque 320 000 ha de terres seront occupés par l’Université de Man.

Toujours selon le document, 86 184 905 FCFA ont été payés aux exploitants agricoles et 26 746 854 FCFA aux propriétaires de bâtiments sur le site. Quant au montant de la purge des droits coutumiers, il s’élève à 603 432 075 FCFA. Soit un total (indemnisations et purge de droits coutumier) de 716 863 834 FCFA.

Travaux déjà effectués

Après la séance de libation le 20 février dans le village de Kassiapleu, formalisant la mainlevée des propriétaires terriens sur le site, l’entreprise EECT (Entreprise d’études, de contrôle de travaux) en charge de la réalisation des voies périphériques et des plateformes avait immédiatement commencé les travaux de tracés des layons. La réalisation des layons serait terminée si le site ne comportait pas de zones marécageuses difficiles à travailler en saison pluvieuse. Elles seront traitées dès la fin de cette saison, rassurent des responsables d’EECT. Pour ce qui est des plates-formes, l’entreprise attend qu’après études le Bureau national d’études techniques et de développement (BNETD) dégage cinq hectares sur les 332 ha de la première tranche de l’université, précisent-ils.
Le ministère de l’Enseignement supérieur rassure

Joint par téléphone, le directeur de la décentralisation des universités au Ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Dr. N’Guessan Kouamé, annonce le démarrage des travaux de construction de l’Université de Man pour "très bientôt", sans avancer de date.

"Les deux entreprises adjudicataires des appels d’offres sont connues. L’une s’occupera de la réalisation de l’université et l’autre des cités. Dès notification à eux faite par le BNETD ils se mettront au travail", a dit en substance le directeur de la Décentralisation des universités, affirmant qu’à environ un mois de la rentrée universitaire fixée en septembre, "je ne saurais dire si l’université de Man ouvrira ou n’ouvrira pas cette année".

En tout état de cause, dès le démarrage des travaux, les délais de réalisation des projets sont connus, conclut-il.

L’université de Man, chef-lieu de la région du Tonkpi, capitale du District des Montagnes (Ouest), couvrant également les régions du Cavally et du Guémon soulagera les populations de ce district en matière d’orientation des élèves après l’obtention du baccalauréat et de même que des problèmes de prise en charge, relèvent des parents d’élèves.

Le Président de la République, Alassane Ouattara a décidé de la régionalisation des universités en 2010. Korhogo et Bouaké et Daloa étant déjà pourvues, il reste à construire les universités de Bondoukou, Man et San Pedro. L’Université de Man est en première position selon la programmation faite, indique-t-on.

L’identification du site de l’université de Man a été faite en 2009; les études topographiques en 2010 et en février 2014 ont commencé les indemnisations et ainsi que la purge des droits coutumiers.

Dossier réalisé par M. Gueu Massa, Chef du Bureau régional, AIP Man.

aask
Commentaires


Comment