Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Bondoukou: le Tournoi de la réconciliation bat son plein
Publié le lundi 11 aout 2014  |  Soir Info
Comment




La première édition du Tournoi de la réconciliation N'Dawa 2014 (sous-préfecture de Bondoukou), placé sous le parrainage de Charles Konan Banny, avance bien. C'est l'information donnée par les organisateurs, le mercredi 6 août 2014, au cours d'une rencontre de presse à Cocody. N'Guettia Thomas, le président des jeunes de Kouassi-N'Dawa (14 km de Bondoukou sur l'axe menant à Bouna), et par ailleurs Président du comité d'organisation (Pco) du tournoi, a expliqué que les rencontres débutées le 4 juillet 2014, vont connaître leur apothéose le 6 septembre 2014. Il a indiqué que ce sont 12 villages qui viennent des trois sous-préfectures, que sont Bondoukou, Sapli/Sepingo et Yezimala, qui s'affrontent. « Sapili et Sepingo sont deux localités qui ne collaboraient pas depuis un moment. Mais aujourd'hui, ce tournoi a dissipé les malentendus. Ces deux villages vont s'affronter en quart (¼) de finale », s'est réjoui Kouassi N'Guettia Yves, vice-président de la Mutuelle de développement de Kouassi N'Dawa (Mudek. « Nous avons choisi M. Banny comme parrain pour l'aider dans sa tâche de réconciliation. Il est aussi important de savoir que le président de la Cdvr est notable du village de Kouassi N'Dawa et du canton Akidom », a fait remarquer N'Guettia Yves. Il s'est réjoui de l'engouement suscité par la compétition, soutenant qu'elle permet d'occuper sainement les jeunes. L'objectif principal de ce tournoi qui se joue dans trois villages est de participer, selon lui, à la réconciliation nationale et à la cohésion sociale.
Kouassi N'Guettia Yves a informé que les quarts (¼) de finale commencent le 10 août et les demi (½) finale, le 23 août 2014. Il a appelé les populations concernées par ce tournoi à se mobiliser pour la suite de l’événement.

Séverin DJAHA
Commentaires


Comment