Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Art et Culture

Université Nangui Abrogoua: Les étudiants grévistes exclus réintégrés à la demande du ministre Gnamien Konan
Publié le mardi 12 aout 2014  |  Ministères
Le
© Ministères par DR
Le Conseil de discipline de l`Université Nanguy Abrogoua réintègre six étudiants exclus
Réuni lundi au ministère de l`Enseignement Supérieur, le Conseil de discipline de l`Université Nanguy Abrogoua, après plaidoirie du ministre Gnamien Konan, a autorisé la réintégration de six étudiants exclus le 21 février 2014
Comment




Exclus par les autorités universitaires le 21 février 2014, suite à des violences éclatées d’étudiants sur le campus, protestant contre le paiement de 3000 francs CFA de frais supplémentaires, six des sept étudiants concernés ont été autorisés, par l’administration universitaire après plaidoirie du ministre de l’Enseignement supérieur Gnamien Konan, à réintégrer l’Université Nangui Abrogoua.

Réuni lundi au Cabinet du ministre de l’Enseignement supérieur, le Conseil de discipline de l’Université Nangui Abrogoua, après avoir statué sur le recours introduit par le conseil juridique des mis en cause, Maître Djélardjé, Avocat, et après plaidoirie du ministre Gnamien Konan, a autorisé la réintégration de six(6) des sept(7) étudiants exclus.

Kraidi Assouhoun Roméo Fulgence, Ouattara Clinnangan Daniel, Table Nimsemon Othniel, Aka Koffi Richard, Rabé Marcelin et Koffi Konan Fréjus, tous en licence à l’UFR-SFA pourront désormais reprendre le chemin de l’Université et ainsi poursuivre leurs études supérieurs, dans la perspective à termes d’une intégration dans le tissu socioprofessionnel.

Quant à Grogba Vivien Arnaud, étudiant en licence, UFR-SFA, à qui il est reproché d’avoir fait usage d’une arme à feu, lors des événements du 21 février 2014, il reste sous le coup de la sanction d’exclusion « définitive » en attendant qu’il fournisse les preuves de son innocence.

Le ministre a expliqué que cette décision de "gracier" les six étudiants fautifs est une action de nature à leur faire prendre conscience qu’ils doivent désormais travailler pour eux-mêmes et non contre leurs intérêts. Une ultime chance pour eux de se ressaisir, afin d’embarquer dans le train de la discipline et du travail.

Pour leur part, les étudiants réintégrés tout comme leur conseil juridique, se sont dits satisfaits de cette heureuse issue et n’ont pas tari de gratitude à l’endroit du ministre et du conseil de discipline. Les étudiants ont promis tout mettre en œuvre pour faire revenir la paix et la sérénité à l’Université Nangui Abrogoua.

Le ministre Gnamien Konan a terminé en invitant les étudiants à ne faire que des études à l’université et à écarter tout ce qui ne sert pas leur avenir. « La côte d’ivoire a besoin pour son développement d’une jeunesse bien formée capable de répondre aux défis majeurs d’émergence et de développement », a-t-il ajouté. Avant de se montrer ferme indiquant que « le temps de l’impunité est révolu » et que désormais sera « appliquée la tolérance zéro ».
Commentaires


Comment