Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Tir à l’arc : Début, mardi, de la première édition du grand prix de la ville d’Abidjan
Publié le lundi 18 aout 2014  |  AIP
Comment




Abidjan - La Fédération ivoirienne de tir à l’arc (FIVTA) organise, à partir de mardi, à l’Institut national de la jeunesse et des sports (INJS) de Marcory, la première édition du grand prix de la ville d’Abidjan qui se disputera sur cinq jours.

Selon le président du comité d’organisation, William Silé, la FIVTA entend vulgariser la pratique du tir à l’arc en le faisant passer de sport d’élite à un sport de masse. « Nous voulons attirer plus d’archers parmi lesquels nous tirerons des élites de demain », a-t-il expliqué, révélant rééditer « l’exploit » l’année prochaine. Et ce, dans la perspective de la compétition africaine de 2016, qualificative pour les Jeux olympiques de la même année, au Brésil.

La compétition proprement dite débutera jeudi par le tir à l’arc standard. Puis suivra la version olympique, vendredi. La finale et les récompenses sont prévues pour le samedi. Mais avant, la journée de mardi sera celle de l’ouverture marquée par les allocutions et le volet artistique et le mercredi sera le lever de rideau. A cet effet, se disputera le Tournoi international zone Ouest, Centre Afrique de tir à l’arc (TIZOCATA) qui est une compétition amateur de l’arc en bambou.

Ce grand prix enregistrera la participation de plus de 60 archers venant de six pays, à savoir la Côte d’Ivoire, le Bénin, le Togo, le Niger, le Tchad et le Cameroun. Il sera rehaussé par la présence des responsables mondiaux de la discipline.

Le président du comité d’organisation (PCO) a déjà confirmé la présence en Côte d’Ivoire du champion d’Afrique en titre, l’Ivoirien René Kouassi, qui a représenté le continent aux derniers Jeux olympiques de 2012. Il évolue en ce moment dans le championnat de France, note-t-on.

(AIP)
fmo/kkp/tm
Commentaires


Comment