Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Sport
Article
Sport

Côte d’Ivoire : Boly, Gbamin, Bamba et Koné dans le viseur de Renard
Publié le mercredi 27 aout 2014  |  Afrik.com
Football:
© Abidjan.net par Atapointe
Football: Première conférence de presse de Hervé Renard
Lundi 4 Aout 2014. Le nouveau sélectionneur des Eléphants Hervé Renard a animé une conférence de presse après son arrivée à Abidjan le vendredi 01 Août dernier.
Comment




Après la retraite de Didier Drogba et l’arrivée de Hervé Renard en tant que sélectionneur, la Côte d’Ivoire est à un tournant. Et qui dit renouvellement, dit nouvelles têtes. Abdoulaye Bamba, Willy Boly, Jean-Philippe Gbamin et Lamine Koné sont les jeunes défenseurs ciblés par Hervé Renard.
Nigeria, Egypte, Cameroun, Mali et bien d’autres. Autant d’équipes nationales qui ont donné leur sélection de 23 joueurs - ou plus - pour les éliminatoires de la CAN 2015 qui débutent le 5 septembre prochain. Hervé Renard, lui, prend son temps. Il faut dire qu’il doit gérer un virage important chez les Eléphants. Entre un Drogba retraité et des Didier Zokora et Kolo Touré vieillissants, la Côte d’Ivoire perd ses cadres. Ou va les perdre.

Renard rêve de Gbamin qui rêve des Bleus

Du coup, l’ancien sélectionneur de la Zambie veut insuffler du sang frais d’après sport-ivoire.ci. En défense notamment où la charnière centrale Zokora-Bamba a été très critiqué pendant le Mondial. Le changement passe par une large revue d’effectif qui commence par Jean-Philippe Gbamin. Né à San Pedro, en Côte d’Ivoire, en 1995, la latéral droit est l’un des derniers espoirs en date sorti du centre de formation du RC Lens.

Il a participé à tous les matchs du RCL en Ligue 1 cette saison. Assez pour convaincre Renard. Mais la réciproque ne serait pas vraie. L’Equipe indiquait que Gbamin rêve de l’équipe de France, lui qui a déjà connu les U18 et U19 français avec lesquels il a été finaliste de l’Euro 2013.

Boly, la Côte d’Ivoire sur un coup de tête ?

Cas similaire chez le défenseur central Willy Boly. S’il est né en France, à Melun, l’Auxerrois intéresse également Hervé Renard. Passé par l’INF Clairefontaine avant de rejoindre l’AJ Auxerre, le géant d’1m91 a, par la suite, connu toutes les sélections de jeunes de l’équipe de France. Des - 16 ans aux - 20 ans inclus.

Considéré à l’époque comme un défenseur d’avenir en France, Willy Boly est resté fidèle à l’AJA, même en Ligue 2. Freinant ainsi son explosion au plus haut-niveau mais pas son potentiel. Hervé Renard pourrait bien en profiter pour attirer dans ses filets ce défenseur de 23 ans rugueux dans les duels et bon de la tête.

Lamine Koné : "si on me convoque je ne dirais pas non"

Dans un futur proche, Hervé Renard pourrait peut-être aligner deux joueurs rompus aux joutes des sélections françaises en défense centrale. Willy Boly donc, mais également Lamine Koné, né à Paris et international français dans les catégories jeunes. S’il venait à rejoindre les rangs des Eléphants, cela ne serait pas vraiment une nouveauté pour le défenseur de Lorient, lui qui a déjà été présélectionné par Sabri Lamouchi à l’été 2013. Et lorsque France Football lui posait la question de son avenir en sélection, il avouait "je me pose pas mal de questions à ce sujet, mais je suis plus proche de la Côte d’Ivoire que de l’équipe de France. Après avoir goûté aux Bleus en jeunes, on a forcément envie de découvrir les A. Maintenant [...] si on me convoque, je ne dirai pas non."

Des blessures, des sautes de concentration et quelques erreurs défensives sont toutefois venues entacher son bilan de la saison dernière. Visiblement pas suffisant pour rebuter Hervé Renard.

La surprise Bamba ?

Cible la plus étonnante du néo-sélectionneur ? Abdoulaye Bamba. A 24 ans, ce natif d’Abidjan n’a connu que le club de Dijon dans sa carrière. Ou presque. Formé à la grande Juventus de Turin, le latéral droit n’a jamais été amené à jouer un match avec l’équipe première. Un transfert était donc une nécessité pour lui et c’est le DFCO qui lui a ouvert ses portes en 2010.

Depuis, un vingtaine de matchs par saison dont 24 en Ligue 1 en 2011/2012. S’il a disputé les 4 matchs de Dijon depuis la reprise de la L2, l’Ivoirien est en nette perte de vitesse après avoir perdu sa place de titulaire indiscutable la saison dernière, bousculé par la concurrence du franco-sénégalais Pape Paye.

Si Hervé Renard réussit son pari et convainc ces quatre joueurs, la Côte d’Ivoire abordera les éliminatoires de la CAN 2015 avec une défense new-look. Une arrière-garde made in France.
Commentaires

Sondage
Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment