Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

La Côte d’Ivoire examine l’ouverture de couloirs humanitaires avec les pays touchés par le virus Ebola
Publié le mercredi 27 aout 2014  |  APA
Réunion
© Présidence par DR
Réunion extraordinaire du Conseil National de Sécurité (CNS), présidée par le chef de l`Etat S.E.M. Alassane Ouattara
Mercredi 27 Août 2014. Abidjan. Palais de la Présidence de la République. Le Président de la République, S.E.M. Alassane Ouattara a présidé la réunion extraordinaire du Conseil National de Sécurité (CNS) sur l`épidémie du virus Ebola qui sévit dans les pays voisins de la Côte d`Ivoire
Comment




Abidjan (Côte d’Ivoire) - Le gouvernement ivoirien a annoncé, mercredi soir, qu’il examine des possibilités d’ouverture de couloirs humanitaires, sanitaires et économiques sécurisés avec les pays touchés par le virus Ebola, dans le strict respect des dispositions prévues par l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).

Selon un communiqué transmis à APA, une réunion extraordinaire du Conseil national de sécurité (CNS), sur la gestion de l'épidémie de la maladie à virus Ebola, présidée, par le Chef de l'Etat Alassane Ouattara a pris «note de l'absence de cas déclarés de malades à virus Ebola en Côte d'Ivoire».

Le CNS a confirmé les mesures préventives contenues dans le communiqué du gouvernement du 10 août 2014 et la décision de fermeture des frontières avec les Républiques sœurs de Guinée et du Libéria, prise le vendredi 22 août dernier.

La réunion a également décidé de la « mise en place d'un Comité de veille présidé par Monsieur le Premier Ministre, Chef du Gouvernement. Ce Comité, qui est chargé du suivi de la mise en œuvre des mesures préventives, peut recourir à toute expertise nécessaire ».

« L'examen par le Comité de veille des possibilités d'ouverture avec les pays touchés par le virus de couloirs humanitaires, sanitaires et économiques sécurisés, dans le strict respect des dispositions prévues par l'Organisation Mondiale de la Santé », figure aussi au nombre des décisions prises par le CNS.

L'épidémie à virus Ebola a été considérée depuis le 08 août dernier par l'OMS comme une urgence de santé publique de portée mondiale. A son arrivée, mardi, de France où il a passé un séjour de deux semaines, le Président Alassane Ouattara a appelé ses compatriotes à mettre fin aux rumeurs autour de l'Ebola.

Le dernier bilan de l'OMS fait ressortir près de 1400 décès liés à l'épidémie hémorragique du virus Ebola, cinq mois après son déclenchement en Guinée.

Le Libéria a enregistré le plus grand nombre de nouveaux cas de décès avec 95 morts et 126 cas. Il y a au total 972 cas dont plus 576 décès au Libéria. En Sierra Léone, il y plus de 9 morts et 59 nouveaux cas. Au total, la Sierra Léone enregistre 907 cas et plus de 374 morts.

S'agissant de la Guinée, d'où est la maladie est partie, le bilan fait état de plus de deux nouveaux décès et 36 nouveaux cas. Le bilan total fait ressortir 579 cas dont 396 morts. Le virus Ebola a été également découvert en République Démocratique du Congo.

LS/APA
Commentaires


Comment