Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Actions humanitaires en CI: Le PAM annonce une enveloppe d’environ 1 milliard de F CFA pour une assistance en aide à un peu plus de 200 mille personnes
Publié le lundi 8 septembre 2014  |  Ivoire-Presse
Le
© Abidjan.net par Atapointe
Le Programme alimentaire mondial (PAM): Gianluca Ferrera
Gianluca Ferrera, le représentant résident du Programme alimentaire mondial (PAM) en Côte d’Ivoire, s’est exprimé sur l’assistance de l’organisme onusien aux populations vulnérables en Côte d’Ivoire
Comment




Le Programme alimentaire mondial (PAM) prévoit une enveloppe d’environ 1 milliard de F CFA pour l’assistance en aide à un peu plus de 200 milles personnes sur le territoire national. C’est ce qu’a annoncé Gianluca Ferrera, le Représentant résident de l’organisation en Côte d’Ivoire au cours d’un entretien réalisé en prélude à la Journée de l’action humanitaire,

Faisant le constat que la situation humanitaire actuelle en Côte d’Ivoire s’est nettement améliorée, il a indiqué que le rôle de l’Organisation qu’il dirige en Côte d’Ivoire, de même que les autres organisations du système des nations-unies est « d’accompagner les initiatives du Gouvernement en vue de faire face aux problèmes humanitaires dans le pays ». Ce, en l’aidant à se doter de moyens et de stratégies en la matière.

« La solidarité est très importante dans un pays qui sort d’une décennie de crise et qui aspire à aller à l’émergence », a affirmé Jean Lucas Ferrera.

Mais a-t-il précisé que cette solidarité doit mettre en avant « la croissance inclusive » dont les conséquences doivent être l’amélioration des revenus des plus défavorisés.

Le Représentant résident du PAM a indiqué « qu’il n’y a pas de situation de crise humanitaire en côte d’Ivoire ». Les organisations du système des Nations-Unies en appui au Gouvernement répondent aujourd’hui à « des besoins résiduels », a-t-il fait savoir. « Nous sommes en train de répondre à des besoins résiduels dans le pays ou des besoins soudains comme ce fut le cas au mois de juin à Grabo avec l’attaque qui avait occasionné le déplacement de 3000 personnes », a dit Gianluca Ferrera

Selon le patron du PAM en Côte d’Ivoire, le pays n’est confronté qu’à des problèmes résiduels de « pauvreté et d’inégalité », qui seront adressés dans le cadre du processus de l’émergence de la Côte d’Ivoire.

Le Représentant résident du PAM s’est réjoui de la décision du Gouvernement d’organiser une journée dédiée à l’action humanitaire en Côte d’Ivoire. Toute chose qui, selon lui, montre l’importance que le Gouvernement et particulièrement le ministère de la Solidarité, de la Famille de la Femme et de l’Enfant accorde à l’action humanitaire.
Commentaires


Comment