Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

Côte d’Ivoire: des Bons et Obligations du Trésor expliqués aux populations
Publié le vendredi 12 septembre 2014  |  APA
Trésor
© Autre presse par Tresor Public
Trésor public : séminaire de réflexion sur la gestion des finances publiques à Yamoussoukro (1ere journée)
Jeudi 22 mai 2014. Yamoussoukro. Photo: Koné Adama, DG Trésor Public
Comment




Les Bons et Obligations du Trésor Public ivoirien ont été expliqués cette semaine aux populations de Daloa (Centre Ouest) dans le cadre d’une campagne permanente autour de ces produits pour optimiser la levée des ressources à travers une mobilisation plus accrue de l’épargne intérieure.

Selon une note d’information transmise à APA, une mission conduite par Charles Dagrou Wahi, Sous-Directeur des marchés financiers du Trésor Public a échangé mercredi à la Préfecture de Daloa avec les élus, les cadres, les chefs coutumiers, les opérateurs économiques, les fonctionnaires et les coopératives agricoles, sous la présidence du Préfet de région, Brou Kouamé.

Dans sa présentation, M. Dagrou a rappelé l’historique de ces produits mis en place depuis 2004 par l’administration du Trésor qui a donné des orientations lors du séminaire de Yamoussoukro, en mars 2012.

"L’objectif est de mener une campagne permanente autour de ces produits dans le pays profond pour optimiser la levée des ressources à travers une mobilisation plus accrue de l’épargne intérieure et améliorer par conséquent les revenus des populations rurales", explique la note en citant Charles Dagrou Wahi.

Depuis 2005, ajoute M. Dagrou, "le seul guichet de souscription véritablement opérationnel est logé à Abidjan avec plus de 99% des dépôts. Il fallait donc inverser la tendance au regard des potentialités économiques de nos régions et capter les importants flux financiers qui y circulent et qui restent pour la plupart dans le secteur informel".

Le chef de mission a donné les caractéristiques des différents types de Bons (3, 6, 9 et 12 mois) et d’Obligations (3 et 5 ans) avec leurs avantages notamment le niveau des taux d’intérêts et la souplesse qu’offrent ces deux instruments en matière de remboursement.

Les taux vont de 3,75% par an à 5,00% par an en fonction de la maturité pour les Bons et sont fixés à 7,25% et 8,25% respectivement pour les Obligations de 3 et 5 ans.

"S’agissant des Bons, le souscripteur bénéficie d’un intérêt précompté à la souscription et a la possibilité de se retirer à mi-parcours s’il en formule la demande. Ces produits bénéficient également de la garantie de l’Etat de Côte d’Ivoire qui a toujours respecté ses engagements en la matière", a rassuré le Sous-Directeur des marchés financiers.

C’est pourquoi, il estime que les populations ne doivent pas hésiter à se familiariser avec ces titres publics dans la mesure où elles peuvent, si elles le désirent, souscrire pour leurs enfants et leur préparer un avenir meilleur.

"Les deux produits confectionnés par le Trésor Public, en tenant compte des réalités des populations, leur donnent l’occasion de fructifier leur épargne tout en permettant à l’Etat de mobiliser des ressources pour ses besoins de trésorerie et financer ses investissements", a-t-il noté, appelant les populations de Daloa à ‘’adhérer massivement pour lutter contre la pauvreté et soutenir les efforts’’ de reconstruction de l’Etat.
LS/APA
Commentaires


Comment