Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Art et Culture

Festival Agni/Le ton est donné : Les cadres de l’Indénié-djuablin s’approprient l’événement
Publié le samedi 13 septembre 2014  |  Soir Info
Culture:
© Abidjan.net par Marc Innocent
Culture: Bandama Maurice lance la seconde édition du FESTACI
Jeudi 11 Septembre 2014. Abidjan. Novotel. Le ministre de le culture et de le francophonie Maurice Kouakou Bandama a présidé la cérémonie de lancement du Festival des arts et cutures Agni édition 2014. Etaient présentes de nombreuses personnalités dont Abinan Pascal President du conseil régional de l`indenié - Djuablin ainsi que Ahoua N`Doli Théophile directeur de Cabinet du Premier ministre de Côte d`Ivoire. Ph: Ané Eric, Commissaire général du Festival.
Comment




C’est reparti pour la deuxième édition du Festival des arts et de la culture Agni de Côte d’Ivoire. Le jeudi 11 septembre 2014, c’est en quantité et en qualité que les ressortissants de cette région se sont retrouvés à l’occasion d’une conférence, à l’hôtel Novotel au Plateau, pour le lancement de l’épisode 2 de cet événement de promotion des valeurs culturelles et traditionnelles du peuple Agni. A cette cérémonie, étaient présentes, entre autre personnalités, hormis le ministre de la culture et de la francophonie, Maurice Kouakou Bandaman, le président du Conseil régional de l’Indénié-Djuablin, Abinan Kouakou Pascal et des chefs coutumiers de ladite région montrant ainsi leur adhésion à ce projet. À cette occasion, le professeur d’histoire contemporaine, Simon Pierre Ekanza, a fait un brillant exposé sur le thème de cette édition qui est : « L’art oratoire en pays ». ’’ La philosophie du savoir-vivre Akan s’exprime particulièrement dans toute sa finesse dans le cérémonial d’accueil, extrêmement complexe, qui ne manque d’étonner positivement tout visiteur qui pénètre pour la première fois dans un village’’, a-t-il éclairé. Pour lui, la parole joue un rôle très important dans le dénouement des crises et autres conflits. ’’ La rhétorique, très appréciée dans le monde Akan, permet d’assister à des joutes oratoires, souvent épiques à l’occasion des plaidoyers à la cour du chef ou du roi. Les allusions aux faits marquants et à l’histoire y reviennent souvent’’, a-t-il exliqué. Notons que les festival des arts et de la culture, pour cette édition, aura lieu du 14 au 16 novembre 2014 dans la capitale de l’Indénié-djuablin (Abengourou).

Cédric ZOHE (Stg)
Commentaires

Titrologie



Soir Info N° 5986 du 13/9/2014

Abonnez vous aux journaux  -  Voir la Titrologie
Sondage
Culture:
© Abidjan.net par Marc Innocent

Culture:
© Abidjan.net par Marc Innocent


Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment