Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Allocution de Monsieur François Albert Amichia, Maire de la Commune de Treichville à l’occasion du lancement officiel des activités du Guichet communal de l’emploi (Gce) de Treichville
Publié le jeudi 18 septembre 2014  |  Mairie de Treichville
Lancement
© Autre presse par DR
Lancement officiel des activités du Guichet communal de l’emploi (Gce) de Treichville
Mardi 16 septembre 2014. Lancement officiel des activités du Guichet communal de l’emploi (Gce) de Treichville.
Comment




Monsieur le Directeur de Cabinet, représentant Monsieur le ministre d’Etat, ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Formation professionnelle,

• Monsieur le Conseiller technique, représentant monsieur le Directeur général de la Décentralisation et du Développement local,
• Madame la Représentante résidente de l’Onudi en Côte d’Ivoire,

• Monsieur le Représentant de la Banque mondiale,

• Monsieur le Représentant de l’Agence française de développement,

• Messieurs les Adjoints au Maire et Mesdames et Messieurs les Conseillers municipaux,

• Monsieur le Président du guichet communal de l’emploi,

• Madame la Présidente de la Plate-forme de services de Treichville,

• Messieurs les Représentants de la Communauté portuaire,
• Monsieur le Directeur commercial de Solibra,

• Monsieur le Coordinateur des Programmes citoyens de Microsoft Afrique de l’Ouest et Centrale, chargé des affaires publiques,

• Monsieur le Coordonnateur du PEJEDEC,

• Monsieur le Président de l’AIESEC,

• Monsieur le Président de la Fondation Jean Monnet,

• madame la Représentante de la Fondation MTN-CI,

• Monsieur le Représentant de MOOV-CI,

• Monsieur le Président de « Social Crédit »,
• Monsieur le Président du projet « YES »,

• Madame et Messieurs les Responsables d’Institutions de Micro-finances,

• Madame la Représentante du Fonds national de la jeunesse,

• Monsieur le Représentant de la Chambre de commerce et d’industrie (CCI-CI),

• Monsieur le Secrétaire général de la Chambre des métiers de Treichville,

• Monsieur le Secrétaire général de la Mairie de Treichville,

• Mesdames et Messieurs les Directeurs, Sous-directeurs et Chefs de services,

• Monsieur le Coordonnateur du Guichet communal de l’emploi,

• Messieurs les Responsables de Cabinets de Conseils et de Formation,
Messieurs les Officiers et Sous-officiers des démembrements des Forces de sécurité,

• Mesdames et Messieurs les Présidents d’Associations de Commerçants et de Coopératives,
• Monsieur le Président de l’Association des artisans de Treichville,
• Mesdames et Messieurs les Opérateurs économiques,

• Distingues Chefs traditionnels et Honorables Chefs religieux,
• Mesdames et Messieurs les Responsables d’Associations et Ong,
• Chers amis de la Presse,

• Honorables invités, vos rangs et qualités respectés,

• Mesdames et Messieurs,


« Plutôt la mort dans la mer, que la honte devant ma mère (…) ma décision est prise, je m’en vais (…) car comme beaucoup de jeunes africains, j’ai l’impression que mon avenir est derrière moi», fin de citation.

C’est par ces paroles fortes extraites du dernier album, d’un fils de Treichville, Ismaël Isaac, que je voudrais vous saluer et vous souhaiter le traditionnel Akwaba, dans la commune de Treichville, la Cité Cosmopolite, la Cité N’zassa.

Ce cri de désespoir, est malheureusement celui de nombreux jeunes auquel n’échappent pas ceux de Treichville.

Face à cet épineux problème qui mérite toute l’attention de notre société, le Conseil municipal et les acteurs sociaux de Treichville, ont décidé de jouer un rôle de choix, en essayant d’apporter des solutions à la question du chômage des jeunes qui est de plus en plus préoccupante voire inquiétante.

Monsieur le maire Louis Ballet, qui m’a précédé à ce pupitre, a situé le cadre de la présente rencontre, a délivré l’essentiel du message et a exposé la vision que je souhaite partager avec vous à travers la mise en place du Guichet communal de l’emploi de Treichville, qui est le premier dispositif du genre à être initié par une commune ivoirienne.

Comme nous le disons souvent, les collectivités territoriales sont les lieux où les besoins des populations s’expriment le mieux et où ils doivent trouver des réponses durables.

Aujourd’hui, l’une des préoccupations majeures de nos administrés, c’est le travail, c’est l’emploi, c’est l’indépendance financière qui permet de satisfaire ses besoins et qui offre les perspectives d’un avenir radieux.

Et c’est la raison pour laquelle, le Conseil municipal et moi-même, avons décidé d’y mettre un point d’honneur en dotant la commune de ce dispositif novateur et stratégique afin de résorber considérablement le taux de chômage de nos jeunes diplômés et faciliter l’accès au financement des projets et des activités génératrices de revenus pour nos femmes et filles.

Mais ce challenge, ne peut se réaliser sans la participation et la mobilisation des professionnels, des décideurs et de tous les intervenants du monde de l’emploi.

C’est pourquoi, la présence des acteurs que vous êtes, à nos côtés, ce matin nous rassure et nous voulons, très sincèrement remercier, chacune et chacun d’entre vous, pour votre présence à cette cérémonie de lancement officiel des activités du Guichet.

Lors du Salon ivoirien des métiers d’Abidjan, tenu les 15, 16 et 17 mai 2014, ici à Treichville, son Excellence Monsieur le Premier ministre, Daniel Kablan Duncan, a félicité la Commune de Treichville pour l’initiative du Guichet et a promis nous accompagner, à travers le Ministère d’Etat, Ministère de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Formation Professionnelle, qui est représenté ce matin, par le Directeur de cabinet, de Monsieur le ministre d’Etat Moussa Dosso.

En votre nom, Honorables invités, permettez-moi de lui traduire toute ma reconnaissance et celle du Conseil municipal.

Monsieur le Directeur de cabinet, soyez notre porte-parole auprès de Monsieur le Premier ministre Daniel Kablan Duncan et de Monsieur le ministre d’Etat Dosso Moussa, pour leur soutien moral, et pour l’appui technique et financier, que nous savons qu’ils nous apporteront également.

Ma gratitude va également à l’endroit de notre Ministère de tutelle, le Ministère d’Etat, Ministère de l’Intérieur et de la sécurité, représenté ce matin par Monsieur le Conseiller technique de la direction générale de la Décentralisation et du développement local, qui ne ménage aucun effort, pour accompagner les actions initiées par notre commune.

Monsieur le conseiller technique, représentant monsieur le Directeur général, veuillez accepter et transmettre nos remerciements, au préfet hors grade, Monsieur Parfait Gohourou.

Les partenaires techniques et financiers ont toujours répondu présents aux sollicitations de notre commune, que ce soit le Pnud, Un-habitat, la Banque mondiale, l’Union européenne, pour ne citer que ceux-là, beaucoup de projets et de programmes ont été exécutés ici, grâce à leur soutien.

Ce matin encore, la Banque mondiale, Microsoft, l’ONUDI, l’AFD sont venus nous soutenir et marquer leur engagement à appuyer les actions du guichet, je voudrais les en remercier et leur dire que leur appui sera décisif, dans l’atteinte de nos résultats.

en outre, qu’il me soit permis de dire un grand merci à la Communauté économique du secteur privé local, notre premier partenaire dont nous sommes restés trop longtemps éloignés.

Le développement local passe désormais également par le partenariat public-privé, nous en sommes convaincus, et l’implication des opérateurs économiques du secteur privé à nos côtés, ne peut que consolider les acquis d’attractivités, que le Conseil municipal, ne cesse de renforcer, afin de leur permettre de faire prospérer leurs affaires, sur le territoire communal.

Aujourd’hui, nous nous tournons vers eux, par un franc plaidoyer afin de bénéficier de leur appui dont l’efficacité n’est plus à démontrer.

Les emplois directs, les stages qu’ils offriront aux jeunes diplômés, ainsi que les projets qu’ils permettront de réaliser, sera un capital de premier choix pour le développement harmonieux de Treichville.

Le guichet s’engage à mettre à leur disposition des profils professionnels de qualité, à travers des formations modulaires par des cabinets de référence, et qui répondent aux besoins en ressources humaines de leurs entreprises.

C’est l’une de nos missions car nous voulons nous inscrire dans une démarche de partenariat « gagnant-gagnant ».

Mesdames et Messieurs les Chefs d’entreprises, honorables membres de la Communauté portuaire, Mesdames et Messieurs les Responsables des institutions de micro-finances, Mesdames et Messieurs les Gérants de PME et PMI de Treichville, le Conseil municipal et la jeunesse de notre commune espèrent pouvoir compter sur vous.

Le savoir-faire local sera renforcé et orienté vers votre compétitivité, à travers, une bourse locale de sous-traitance et la création de groupements d’intérêts économiques, qui tiendra compte des opportunités et des offres que vous présenterez.

Le Guichet communal de l’emploi vise des milliers d’emplois, grâce à :

• la formation des promoteurs ;

• le renforcement des capacités de production et de vente des PME et PMI ;

• la structuration et la modernisation du secteur informel local ;

• le renforcement et la promotion du savoir-faire artisanal à travers des pools d’incubation à débouchés locaux, nationaux et internationaux ;
• le financement d’Agr et de projets à forte capacité d’absorption en emplois ;

• la mise en place d’un fonds de garantie pour l’accompagnement des promoteurs ;

• la promotion de l’emploi du genre ;

• l’opérationnalisation d’un fonds spécial jeunes et femmes ;

• l’organisation du forum économique local ;

• etc.

Honorables Invités, Mesdames et Messieurs, ce tels sont les défis qui se présentent et que nous ne pourrons relever que grâce à la synergie de nos actions.
A ce stade de mon propos, qu’il me soit permis de remercier, à la demande de la présidence et de la coordination du guichet, les partenaires qui se sont déjà engages à nos côtés, notamment :

• les cabinets de formation : Forscot, Yomi consulting et Eton qui se sont engagés à former 1000 jeunes en entrepreneuriat ;

• Microsoft qui offre 300 formations au module « Build your business » et qui débutera dès la semaine prochaine ;

• la fondation MTN qui a décidé d’accompagner Treichville dans l’information numérique et l’apprentissage télé-numérique, à partir d’équipements informatiques qui seront installés à la médiathèque municipale

• MOOV-CI installera très prochainement des points de vente de ses produits sur le territoire communal, ce projet offrira une quarantaine d’emplois.

• le SIAD et COFIDES nord-sud, en France qui accompagneront le Guichet par un appui technique, qui participeront aux fonds de garantie et à la mobilisation de ressources au profit du guichet ;

• le fonds national de la jeunesse et la chambre de commerce et d’industrie qui sont prêts à signer des conventions avec le Guichet.

C’est pour le conseil municipal et moi-même, l’occasion de renouveler nos chaleureuses félicitations à l’équipe du guichet et plus particulièrement messieurs Louis Ballet et Boah Jean Pascal pour les résultats déjà obtenus, avant-même le lancement officiel de ce jour.

J’invite, par conséquent, toute l’administration municipale à soutenir et à s’engager davantage aux côtés du GCE sans à priori et avec une réelle détermination, car c’est un défi collectif qui engage la crédibilité du Conseil et de l’Administration municipale.

Pour clore mon propos, je voudrais m’adresser aux jeunes de la Commune, pour leur dire que le Conseil municipal réfléchit constamment quant à la création des conditions de leur bien-être social et professionnel et comme j’ai eu à le dire à plusieurs tribunes, ils sont les partenaires d’aujourd’hui.

C’est fort de cette conviction qu’ils doivent s’inscrire massivement auprès du Guichet et bénéficier des opportunités qui s’offrent à eux.

Soyez donc rassurés, chers jeunes que nous travaillons pour vous et avec vous, continuez de nous faire confiance et ensemble nous réussirons.

Mesdames et Messieurs, Honorables invités, c’est sur des notes d’espoir et de confiance que je voudrais, vous remercier pour votre présence et souhaiter plein succès, au Guichet communal de l’emploi, dont nous lançons officiellement les activités, ce jour, à travers l’atelier programmatique, qui s’ouvrira dans quelques instants.

Puissent la synergie de vos travaux et de l’expertise portée par les différents participants à l’atelier, offrir au dispositif, les clés d’un succès garanti.

Je vous remercie.







Commentaires


Comment