Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Les autorités administratives de la région du Poro et de la Bagoué renforcent leurs capacités sur les dispositions juridiques et foncières
Publié le vendredi 19 septembre 2014  |  AIP
Comment




Korhogo – Les secrétaires généraux et les sous-préfets de la région du Poro et de la Bagoué renforcent leurs capacités au cours d’un atelier sur "la problématique de la protection des personnes vulnérables et sur les dispositions foncières en Côte d’Ivoire", dans l’optique de soutenir la clinique juridique de Korhogo dans ses activités de promotion des droits de l’homme.

Cet atelier qui a débuté jeudi, à l’hôtel le Mont Korhogo, est initié par la clinique juridique de Korhogo et financé par l’Union Européenne, l’Unicef, le Pnud et l’Onuci.

Il s’inscrit dans le cadre du Projet d’Appui à l’Amélioration de l’accès aux droits et à la justice en Côte d’Ivoire qui vise à permettre aux groupes vulnérables de la population vivant en Côte d’Ivoire de connaître leurs droits et de savoir comment les faire valoir.

Il permettra également de faire connaître aux participants le régime juridique et les instruments de gestion du domaine foncier ivoirien, de les sensibiliser sur leur rôle de protection des mineurs, de rappeler les motivations et les enjeux de la protection des personnes vulnérables et de les sensibiliser sur leur nécessaire implication dans la prise en charge holistique des victimes des violences basées sur le genre (VBG) .

L’atelier est animé par un magistrat de l’ONG Transparency justice, Ya Desaily Georges Camille, juge d’instruction des enfants à la section du tribunal de Sinfra.

Au total 26 autorités administratives issues de différentes sous-préfectures et préfectures participent à l’atelier, qui s’achève vendredi.

(AIP)
apk/kam
Commentaires


Comment