Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Art et Culture

Le Médiateur de la République veut mieux se faire connaître des médias et du public
Publié le vendredi 26 septembre 2014  |  AIP
Comment




Abidjan - Le Médiateur de la République, l’une des institutions républicaines de Côte d’Ivoire, entend désormais se faire mieux connaître des médias et s’ouvrir davantage au public, déclare le premier responsable de cette institution, Coulibaly-Pannan Souleymane, à l’ouverture, vendredi, à son siège à Abidjan-Cocody, d’un atelier de renforcement des capacités des journalistes et professionnels de la communication, destiné à lancer ce vaste programme.

Selon M. N’Golo Coulibaly, qui s’est interrogé sur la méconnaissance de l’institution qui existe depuis 2000, a souligné qu’il est important de développer une stratégie visant à corriger la situation. "Loin d’être une activité banale et isolée, l’atelier de renforcement des capacités des journalistes s’inscrit dans un plan stratégique d’action dont l’objectif est d’élucider les confusions", a-t-il relevé.

M. N’Golo Coulibaly, qui a souligné que le Médiateur de la République se pose comme la "maison du citoyen", a appelé tous les citoyens ivoiriens à ses services pour espérer la résolution, à l’amiable, de différends les opposant ainsi qu’à la réparation de préjudices subis. "Le Médiateur de la République, essentiellement, est un organe stabilisateur de la société ; notre rôle est de veiller à ce qu’un citoyen qui se retrouve avoir subi un tort par l’administration soit rétabli dans ses droits", a-t-il réaffirmé.

Se félicitant pour sa part de cette initiative, le représentant du ministre de la Communication, l’inspecteur Koné Mamadou, a dit son optimisme quant à l’aboutissement de ce projet visant à mieux connaître cette institution. Les participants à cette rencontre ont, au travers de communications produites, planché sur quatre thématiques, notamment l’historique de l’organe présidentiel de médiation (OPREM), présentée par l’un des conseillers de cette institution, le préfet et homme des médias, Henri Goba.

Le secrétaire général, Pr Pannan Souleymane Coulibaly, s’est offert d’en présenter le cadre institutionnel, les attributions, l’organisation et le fonctionnement du Médiateur de la République de Côte d’Ivoire. La procédure de saisine expliquée par le directeur des Affaires juridiques et des Requêtes, Koné Tanguy Dimitry, ainsi que la stratégie de communication par le chef de service Presse et Communication, Soro Doh Siélé, bien connu des milieux de la presse locale.

Autorité administrative indépendante, peu connue du public, le Médiateur de la République est chargée d’assurer la médiation entre l’administration et les administrés, mais aussi entre les administrés eux-mêmes, en vue d’harmoniser leurs rapports. Dans sa mission, le Médiateur de la République appuie les autres institutions de la République telles que la présidence de la République, l'Assemblée nationale, le Conseil constitutionnel, la Cour suprême, le Conseil économique et social, la Grande chancellerie, l'Inspecteur générale d'Etat, la Commission dialogue, vérité et réconciliation, de même la Haute autorité pour la bonne gouvernance et de lutte contre la corruption.
Commentaires


Comment