Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le maire de Bondoukou plaide pour la construction d’un palais royal
Publié le samedi 4 octobre 2014  |  AIP
Comment




Le maire de la commune de Bondoukou, Koné Hiliassou, a plaidé auprès du ministre de la Culture et de la Francophonie, Maurice Kouakou Bandaman, pour la construction d’un palais royal dans sa ville.

"Cher ainé, nos valeurs ancestrales que vous avez toujours travaillé à promouvoir vous regarde. Le moment est plus que jamais arrivé pour que le palais royal, symbole de notre unité et révélateur de nos aspirations culturelles communes, voit enfin le jour sous votre houlette", a indiqué, jeudi, M. Koné, à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la 6ème édition du festival de danses, d’instruments de musique et de costumes traditionnels du Zanzan qui se tient à Bondoukou.

Le président du Conseil régional du Gontougo, Kossonou Ignace, a, pour sa part, sollicité le ministre Maurice Bandaman pour la création d’un centre culturel et des arts de la région du Gontougo, précisant que ce centre va permettre, à sa région, de disposer d’une base de données pour la génération future et servir de lieu par excellence de promotion de son riche patrimoine culturel.

"M. le président, c’est chose faite, car dans le programme du président de la République et du PND (plan national de développement), depuis 2011, il est prévu, ici à Bondoukou comme dans d’autres régions de notre pays, la construction de centres culturels intégrés", a indiqué le ministre Maurice Bandaman, en réponse à la doléance du président du Conseil régional du Gontougo, soulignant que les travaux de ces ouvrages démarreront au premier trimestre de 2015.
Il a dit également avoir pris bonne note de la doléance faite par le maire de Bondoukou, soulignant l’importance d’un palais royal.

Un défilé en costumes traditionnels et des prestations de danses ont meublé la cérémonie d’ouverture de ce festival dont l’objectif est de sauvegarder et de valoriser le riche patrimoine culturel du Zanzan.
Le ministre des Ressources animales et halieutiques, Kobenan Kouassi Adjoumani, le corps préfectoral, les élus, les directeurs régionaux, les guides religieux et chefs traditionnels étaient présents à la cérémonie d’ouverture dudit festival.

Débutée mercredi, la 6ème édition du festival de danses, d’instruments de musique et de costumes traditionnels du Zanzan prend fin ce samedi.


Ns/kp
Commentaires


Comment