Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Santé
Article
Santé

Lutte contre le virus Ebola: 392 agents volontaires sur le terrain
Publié le jeudi 9 octobre 2014  |  Le Mandat
Epidémie
© Abidjan.net par Atapointe
Epidémie d``Ebola: le ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida anime une conférence de presse
Lundi 11 Août 2014. Abidjan. Le Dr Raymonde Goudou, ministre de la Santé et de la lutte contre le Sida a présenté la situation sanitaire en Cote d`ivoire et les mesures prises par le gouvernement pour lutter contre l`épidémie de fièvre Ebola qui a déjà tué 932 personnes en Afrique. Plusieurs membres du gouvernement on pris part à cette conférence.
Comment




La Côte d’Ivoire est à pied d’œuvre pour faire véritablement barrage au virus Ebola. C’est dans cette optique que le ministère de la Santé enrôlera du personnel volontaire issu du corps médical pour « constituer un vivier de compétence ». L’information a été livrée en début de semaine par le ministre de la Santé et de la Lutte contre le Sida, Dr Goudou Raymonde Coffie. C’était au cours d’une rencontre avec les 392 agents volontaires de santé qui ont décidé de s’impliquer davantage aux côtés dudit ministère dans la lutte préventive contre la maladie à virus Ebola.

Il s’agit de jeunes volontaires, composés de 225 médecins généralistes, 112 pharmaciens internes et généralistes, 50 médecins internes et 8 chirurgiens-dentistes. Ils seront déployés dans les 83 Districts sur le territoire ivoirien, comprenant chacun un centre de traitement entièrement équipé et doté d’une ambulance. « Nous sommes prêts à soutenir toutes vos actions à la tête du ministère de la Santé, car nous sommes fiers de vous(…). Vous pouvez donc désormais compter sur nous (...) Nous pensons que la Côte d’Ivoire n’a pas besoin de ressources humaines extérieures, pour lutter contre la maladie à virus Ebola », a soutenu Dr Serge Nando, porte-parole des agents volontaires.

La première responsable du système sanitaire ivoirien a donné des assurances aux volontaires pour ce qui est de leur prise en charge. «J’attends beaucoup de votre accompagnement. N’ayez aucune inquiétude pour votre prise en charge. Vous bénéficierez d’une formation théorique et pratique sur la maladie et les mécanismes de prise en charge des malades, avant d’être déployés sur le terrain », a-t-elle promis.

Aboubakar Sangaré
Commentaires


Comment