Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Interview/ N’Guessan Amélia, , chef projet NEODERM west Africa : « Que ce soit dans le milieu hospitalier ou dans le secteur de l’hôtellerie, des dispositions doivent êtres prises pour éviter les transmissions de bactéries »
Publié le vendredi 10 octobre 2014  |  Ivoire-Presse
N’Guessan
© Autre presse par DR
N’Guessan Amélia, , chef projet NEODERM west Africa
Comment




Sous l’égide de l’ambassade de Tunisie en Côte d’ivoire, la Société NEODERM DETERGENT de Mesadine, organise un séminaire de formation International, à la salle Anono de l’hôtel du Golf d’Abidjan, le vendredi 24 octobre 2014, à l’attention des responsables des réceptifs hôteliers et des utilisateurs de plus en plus nombreux des pressings. Au cœur de ce séminaire de formation, l’hygiène et la propreté en milieu hôtelier et hospitalier.
Madame N’GUESSAN AMELIA, chef projet NEODERM west Africa et responsable produit NOE au sein de la structure ivoirienne (E2ATCG), co-organisatrice de cet important projet de formation, nous explique les enjeux de cette initiative.

Un séminaire de formation sur l’hygiène et la propreté en milieu hôtelier et hospitalier, pourquoi une telle initiative ?
NA : La propreté, l’hygiène et le respect de l’environnement sont des exigences quotidiennes pour tous. Les différentes crises sanitaires de ces dernières années, et surtout le terrible phénomène de l’Ebola ont encore accru la pression et la psychose dans l’esprit de tous.
Que ce soit dans le milieu hospitalier ou dans le secteur de l’hôtellerie, des dispositions doivent êtres prises pour éviter les transmissions de bactéries. Le lavage des mains après chaque contact douteux doit être un reflexe intelligent. Le constat est qu’aujourd’hui, dans notre pays, une trop grande négligence à cours dans le secteur mentionné.
Avec les difficultés sociales, tout le monde ouvre des pressings à tout bout de rue. Les hôtels et les résidences pullulent sans aucune garantie d’hygiène et de propreté. Cela représente un réel danger pour les usagers. Ce séminaire de formation répond aux soucis de mieux former et équiper les acteurs de ce secteur.
comment justifiez-vous ce manque de prise de conscience et pensez-vous qu’un séminaire est suffisant pour apporter les corrections idoines ?
NA : Soyons optimiste. Pour nous, il n’existe aucune fatalité. C’est vrai que sous nos tropiques, le laxisme est de mise. Mais avant de condamner, il faut donner la formation. Apporter la connaissance à ceux qui veulent évoluer dans ce secteur d’activité. Il faut vulgariser la connaissance et rendre la formation plus pratique que théorique.
C’est à juste titre que nous avons souhaité mettre à contribution l’expertise Tunisienne pour mieux équiper nos compatriotes. Vous savez, l’utilisation des produits d’entretien est aujourd’hui le fruit d’une réflexion de fond pour tout bon dirigeant de réceptif hôtelier.
En quoi doit consister une bonne hygiène et une propriété irréprochable dans ce secteur d’activité qu’est l’hôtellerie, l’hôpital ou même les buanderies et pressings ?
NA : Pour quiconque fréquente un hôtel, l’hygiène est l’un des point les plus délicat pour la clientèle. Il en est de même que dans les centres hospitaliers. La qualité de l’hygiène est importante pour les patients et même pour les parents des patients. Chaque coin et recoin de l’établissement doit pouvoir renvoyer à une impression irréprochable dès le premier coup d’œil : services, qualité et exigences sont les maitres mots indispensables à l’image de marque.
Si nous-nous focalisons sur le secteur hôtelier qui est notre cœur de cible, ces valeurs d’hygiènes doivent se refléter dans le confort, la propreté, la sécurité des bâtiments pour non seulement les clients, mais aussi les personnels. C’est pour cela que les dirigeants d’hôtels doivent s’engager à fournir les meilleures prestations en matière d’hygiène en ne laissant rien au hasard.
Pour réussir à réaliser de tels engagements, la plupart des établissements doivent placer leur confiance dans des produits d’entretiens concentrés, des produits performants permettant de réaliser des économies à l’usage, mais aussi d’assurer la sécurité du personnel
Quels seront les thèmes majeurs de cette formation ?
NA : Je rappel que la formation aura lieu le vendredi 24 octobre 2014 durant toute la journée à l’hôtel du Golf d’Abidjan. Cette formation sera donnée par des experts Tunisiens de la société NEODETERGENT de Mesadine ; une grande société qui jouit d’une grande renommée parmi les lessiviers et qui occupe une place très honorable parmi le marché Tunisien.
Les deux thèmes majeurs de la formation sont :
Thème 1 : « Quelles stratégies pour un traitement efficace des linges dans le secteur de hôtellerie et des hôpitaux ? »
Thème 2 : « Les équipements professionnels d’une buanderie : quelles éléments constitutifs et leurs caractéristiques pour une meilleure rentabilité ? »
Les participants bénéficieront d’un diplôme de participation après la formation.
Pour conclure, avez-vous un appel à lancer ?
NA : Se laver les mains est devenu un reflexe intelligent. La propreté est quelque fois défaillante sur les lieux des unités hôtelières, et le danger est permanant non seulement pour les usagers que nous sommes, mais aussi pour le personnel d’entretien.
Nous invitons tous ceux qui évoluent dans ce secteur d’activité à prendre une part active à cette formation pour acquérir les connaissances et les aptitudes adéquates pour minimiser les risques de transmission des bactéries.
Tout établissement hôtelier et hospitalier se doit d’offrir à ses clients des locaux d’une propreté irréprochable. Nettoyer un hôtel, un hôpital, s’occuper des linges, signifie manipuler des produits d’entretient de toute sortes afin de résoudre un combat permanant contre les bactéries, les salissures et le tartre.
Le défi des professionnels de l’hygiène que nous sommes au niveau des NEODETETRGENT, consiste à proposer des formations et des produits efficaces et sécurisés. Nos compatriotes doivent avoir des reflexes vis-à-vis de l’hygiène et de la propreté.
Commentaires


Comment