Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Côte d’Ivoire : déploiement "imminent" d’une force d’élite pour endiguer le fléau des bandes armées
Publié le vendredi 17 octobre 2014  |  Xinhua
Le
© Autre presse par DR
Le Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO)
Comment




Une force d'élite sera déployée "de façon imminente" dans les régions du pays afin de lutter contre les bandes armées qui y opèrent de façon récurrente, a appris Xinhua jeudi de source sécuritaire.

Selon des responsables du Centre de coordination des décisions opérationnelles (CCDO), cette unité spéciale est prête à intervenir pour endiguer le fléau et pacifier les zones qui sont la cible des individus armés appelés "coupeurs de route".

Les autorités hiérarchiques ont effectué une visite de prospection à Bouaké, la principale ville du centre du pays, où elles ont annoncé la mise en place dans les prochains jours d'une unité opérationnelle.

"Le phénomène des bandes armées qui écument les routes est récurrent dans cette région. Nous allons attaquer le mal à la racine en menant un combat énergique contre ces individus armés qui créent la désolation chez les paisibles populations", a confié un officier.

Le préfet de la région de Bouaké Koni Aka s'est réjoui de ce déploiement qui, selon lui, devra mettre hors d'état de nuire les quidams armés sans foi ni loi.

"Il s'agit d'un pas de plus dans la lutte contre la pègre car cette unité est dotée de moyens appropriés ", a estimé M. Aka qui coordonne les activités sécuritaires de la région.

La crise post-électorale aiguë entre 2010 et 2011, qui a secoué la Côte d'Ivoire cinq mois durant, a accentué la circulation et la prolifération illicite d'armes qui ont occasionné l'insécurité dans plusieurs régions dont notamment le nord, l'ouest, le centre et le sud du pays.

Les individus puissamment armés communément appelés "coupeurs de route" tendent des embuscades sur des routes et les attaques perpétrées par ceux-ci ont déjà fait plusieurs morts.

Des convois officiels escortés ont même été attaqué par des inconnus armés.

Face aux actions récurrentes de ces bandes armées, les autorités ont tiré la sonnette d'alarme et tentent de prendre des mesures vigoureuses.

Le chef de l'Etat ivoirien Alassane Ouattara a ainsi donné des instruction pour que l'unité d'élite CCDO qui a fait ses preuves à Abidjan, s'étende de manière progressive à l'intérieur du pays.
Commentaires


Comment