Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

La Côte d’Ivoire veut donner un coup d’accélérateur à la lutte contre la vie chère
Publié le vendredi 17 octobre 2014  |  Xinhua
Commerce,
© Abidjan.net par Atapointe
Commerce, Artisanat, financement des PME: Le ministre Jean Louis Billon face à la presse
Vendredi 26 septembre 2014. Le ministre du commerce, de l`artisanat et des PME Jean Louis Billon a animé une conférence de presse au cours de laquelle il a donné les différentes orientations de son ministère. Photo: Le ministre du commerce, de l`artisanat et des PME Jean Louis Billon
Comment




La Côte d'Ivoire multiplie les initiatives et les actions de terrain visant à donner un coup d'accélérateur à la lutte contre la vie chère dans le pays.

Les autorités et des organisations nationales tentent d'oeuvrer en synergie pour trouver des solutions appropriées à la question liée au coût de la vie.

Pour elles, il convient de renforcer les actes afin de les transformer en mesures tangibles au profit des populations.

UNE BRIGADE POUR REPRIMER LA FRAUDE

La flambée des prix des produits a occasionné une cherté de la vie dans plusieurs pays de la sous-région.

Afin de freiner les hausses abusives, anarchiques et fantaisistes des prix, le ministère ivoirien du Commerce a mis en place en juillet une brigade.

Selon le ministre du Commerce Jean Louis Billon, il s'agit pour cette brigade de procéder au contrôle des prix des produits sur vendus et de réprimer la fraude.

" La brigade a une mission de répression mais aussi de sensibilisation", a noté M. Billon, exhortant les agents de la brigade à mener une lutte efficace.

En plus des autorités, plusieurs organisations dont les associations de consommateurs ont décidé de prendre le taureau par les cornes pour s'attaquer au phénomène de la vie chère afin d'améliorer les conditions de vie des populations.

Celles-ci ont convenu de conjuguer leurs efforts et de jouer le rôle qui est le leur pour un coût de la vie supportable.

UN COMITE NATIONAL VOIT LE JOUR

Début octobre, le gouvernement ivoirien a décidé de renforcer son dispositif de lutte contre la cherté de la vie, à travers la mise en place du Comité National de Lutte contre la Vie Chère (CNLVC).

Pour plusieurs observateurs, cet organe suscite beaucoup d'espoir, car ce besoin était perceptible au sein des différentes populations.

Le CNLVC qui regroupe tous les experts nationaux ainsi que tous les secteurs concernés a pour rôle de toucher les leviers qui contribuent à alourdir les charges des ivoiriens.

"Cet instrument constitue un cadre permanent d'échanges entre tous les acteurs impliqués dans la lutte contre la vie chère, traité désormais comme une question transversale", a estimé la responsable du secrétariat technique Ranie-Didice Bah.

La lutte contre la cherté de la vie en Côte d'Ivoire constitue l'une des priorités du gouvernement qui multiplie les actions et les stratégies pour une réduction du coût de la vie dans le pays.

A plusieurs occasions, autorités et organisations ont fait état de mesures vigoureuses, faisant notamment état de la mise en place d'un système devant protéger de manière efficace les consommateurs.
Commentaires


Comment