Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidentielle 2015 : les militants PDCI de San Pedro d’accord pour la candidature unique d’Alassane Ouattara au RHD
Publié le vendredi 17 octobre 2014  |  AIP
Comment




San Pedro, Les militants du Parti démocratique de Côte d’Ivoire (PDCI) de San Pedro, recevant jeudi une délégation de leur parti, en tournée d’explication de "l’appel de Daoukro’’, ont exprimé leur accord à cet appel du président de leur parti invitant à soutenir la candidature unique du président Alassane Ouattara à la présidentielle de 2015 pour le compte du Rassemblement des houphouétistes pour la démocratie et la paix (RHDP, coalition de quatre partis au pouvoir).

Une militante, Mme Koné, intervenant la première après l’exposé du chef de délégation du PDCI venue d’Abidjan, Taukla Victor Kouassi, a résumé les positions de la quinzaine de porte-paroles de la base locale de ce parti par rapport à l’appel du président du parti, Henri Konan Bédié, le 17 septembre à Daoukro, lors de la visite d’Etat du président Alassane Ouattara dans la région d’Iffou.

«Je suis d’accord pour l’appel de Daoukro; la fois passée, il nous a été demandé de voter le président Alassane Ouattara,; nous l’avons voté, mais quand le vote est fini, les choses sont devenues comme le cheval et le cavalier, les cadres du PDCI n’ont pas eu de bons postes », a déclaré Mme Koné.

La plupart des militants PDCI venus au centre culturel municipal de San Pedro ont émis cette réserve et exprimé l’espoir « que cette fois-ci les engagements soient respectés ». Ils ont tous salué les actions de développement du président Alassane Ouattara qui a mis la Côte d’Ivoire en chantier depuis qu’il est au pouvoir, promettant de le réélire à la présidentielle de 2015 pour lui permettre d’achever son œuvre.

Le chef de la délégation du PDCI a expliqué aux militants que « le président Bédié a pris certes une décision douloureuse pour le PDCI, mais salutaire pour la Côte d’Ivoire », soulignant que la première grande raison de la décision du président Bédié est la nécessité de préserver la paix, après la grave crise postélectorale qu’a traversée la Côte d’Ivoire à la dernière présidentielle.

«La deuxième raison c’est la stabilité politique, économique, morale, parce que plus un pays est stable et plus le développement se fait tranquillement », a souligné le chef de délégation qui a noté qu’avec la stabilité, en trois ans la Côte d’Ivoire est passée à un taux de croissance de 8%.

Taukla Victor, a indiqué que cette fois un accord écrit va engager le RDR et le PDCI, précisant que la troisième raison de l’appel du président Bédié est justement de « garantir l’alternance politique entre le PDCI et le RDR », invitant les militant à tous voter en 2015 le président du RDR pour une gestion commune du pouvoir, « et en 2020, a-t-il précisé, l’accord c’est que le RDR dans son ensemble se mobilise totalement pour le candidat du PDCI».

Selon Taukla Victor, San Pedro reste un bastion du PDCI et du RHDP car le PDCI y a enregistré au premier tour de la présidentielle de 2010 près de 26 000 voix, le RDR 24 000 voix, quand le RHDP comptabilisait au second tour avec Alassane Ouattara 48 000 voix et Laurent Gbagbo 38 000 voix.

(AIP)
jmk/ask
Commentaires


Comment