Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Communiqué final à l’issue de la visite en Côte d’Ivoire de monsieur Claude Bartolone, président de l’assemblée nationale française du 23 au 25 octobre 2014
Publié le dimanche 26 octobre 2014  |  Assemblée Nationale
Fin
© Assemblée Nationale par DR
Fin de la visite à Abidjan de Claude Bartolone, président de l’assemblée nationale française
Claude Bartolone, président de l’assemblée nationale française a effectué une visite en Côte d`Ivoire du 23 au 25 octobre 2014. Photo: Claude Bartolone (d) et Guillaume Soro, président de l`Assemblée nationale de Côte d`Ivoire
Comment





A l’invitation de Son Excellence Monsieur SORO Kigbafori Guillaume, Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, Son Excellence Monsieur Claude BARTOLONE, Président de l’Assemblée nationale française, a séjourné en Côte d’Ivoire, du 23 au 25 octobre 2014, accompagné d’une forte délégation, composée de Députés et de hauts fonctionnaires de cette Institution parlementaire.
Pendant son séjour en Côte d’Ivoire, Son Excellence Monsieur Claude BARTOLONE a été reçu en audience, le vendredi 24 octobre, à 9 heures 30, par Monsieur le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, et à 12 heures par Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA, Président de la République de Côte d’Ivoire.
Au cours de l’audience avec Monsieur le Président de la République, le Président Claude BARTOLONE a été élevé à la dignité de Grand-Croix dans l’Ordre du mérite ivoirien, par Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA.
Le Président Claude BARTOLONE a chaleureusement remercié le Chef de l’Etat ivoirien pour cette haute distinction, qui honore le peuple français et traduit aussi la bonne santé de la coopération légendaire entre les deux pays.
Par ailleurs, la délégation française a eu une séance de travail avec les membres de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire, le vendredi 24 octobre 2014. A l’issue de celle-ci, un Protocole d’accord de coopération entre les deux Assemblées a été signée par les deux Présidents d’Assemblées nationales.
Ce protocole, fruit de l’engagement et de la détermination des deux Présidents à contribuer au raffermissement des relations entre les peuples de leurs pays respectifs, à utiliser les potentialités dans leurs Institutions respectives dans de nombreux domaines pour l’amélioration du bien-être des populations desdits pays et des conditions de fonctionnement des parlements, ainsi que les conditions de travail des personnels administratifs, a pour objectifs majeurs de :
• développer des échanges sur les stratégies appropriées dans les façons d’organiser et de faire fonctionner un Parlement ;
• procéder à des études donnant lieu à la production de documents d’expertise dans divers domaines et pouvant servir de base d’échanges entre les Députés et hauts fonctionnaires des deux Assemblées ;
• organiser des séminaires et des stages au profit des parlementaires et fonctionnaires des deux Assemblées ;
• apporter toute forme d’assistance technique en cas de besoin pour l’une ou l’autre Assemblée.
En vue d’atteindre ces objectifs, les Assemblées nationales française et ivoirienne ont convenu de :
• mettre sur pied un système de réseau destiné à favoriser le partage des expériences législatives nationales vécues par l’une ou l’autre Assemblée
• créer un forum de discussion en vue du partage des bonnes pratiques parlementaires;
• créer des cadres de formation continue des parlementaires et des fonctionnaires des deux Assemblées.
Après la signature de ce protocole de coopération, Monsieur Claude BARTOLONE a fait une importante adresse devant la représentation nationale.
Au cours de celle-ci, le Président de l’Assemblée nationale française a rappelé les liens séculaires d’amitié et de coopération qui unissent son pays et la Côte d’Ivoire.
Il n’a pas manqué de rappelé le rôle important joué par les Africains et particulièrement les Ivoiriens aux cotés des Français pendant les deux guerres mondiales, pour la conquête de la liberté et la reconnaissance des droits ainsi que de l’égalité entre les êtres humains. Il a donc tenu à leur rendre un hommage sincère et appuyé.
Monsieur BARTOLONE a poursuivi son adresse en insistant sur la volonté affirmée des Présidents Alassane OUATTARA et François HOLLANDE de raffermir les relations entre les deux pays, suivis en cela par les deux Présidents d’Institutions parlementaires.
Le Président BARTOLONE s’est dit heureux de la trajectoire de développement rapide qu’a pris le pays après dix (10) ans de crise et surtout après la grave crise-post électorale. Il a reconnu les efforts colossaux consentis par le Président Alassane OUATTARA, son gouvernement et l’ensemble des Ivoiriens pour relever l’économie, faisant passer son taux de croissance à 8 % en moins de trois ans. Il les a félicités pour ces résultats exceptionnels.
Il a terminé son propos en exhortant le peuple ivoirien à persister dans la recherche de la paix et de la réconciliation par le dialogue et l’amour.
Il a tenu à rappeler que son pays, la France, se tient prête pour accompagner la Côte d’Ivoire dans sa volonté d’atteindre l’émergence à l’horizon 2020.
La délégation française a ensuite visité le Port Autonome d’Abidjan, en compagnie de chefs d’entreprises, les travaux du pont Henri Konan-Bédié, et a eu une rencontre avec l’opposition ivoirienne ainsi qu’avec la communauté française vivant en Côte d’Ivoire.
Le même vendredi 24, à 20h30, les deux délégations ont pris part à un diner officiel offert par le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire qui a permis, une fois de plus, de célébrer les relations d’amitié, de fraternité et de solidarité qui unissent les peuples ivoirien et français.
Le samedi 25 octobre 2014, à 09 heures, la délégation a assisté à une présentation du dispositif Licorne et effectué une visite de la base du 43ème BIMA à Port-Bouet.
A 10 heures 30, elle a effectué une visite d’un dispositif de lutte contre le virus Ebola, au Centre Hospitalier Universitaire (CHU) de Yopougon, au nord d’Abidjan.
Dressant le bilan de la visite, les deux Présidents d’Assemblées se sont félicités des rapports de coopération et de la profonde amitié qui existent entre les deux Parlements, de la solidarité dynamique, prospère et constante qui unit les peuples de Côte d’Ivoire et de France.
Au terme de ce séjour, le Président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire a remercié Son Excellence Monsieur Claude BARTOLONE pour avoir répondu favorablement à son invitation en effectuant cette visite officielle.
Il a également réitéré sa sincère reconnaissance et exprimé sa profonde gratitude à Son Excellence Monsieur François HOLLANDE, Président de la République française, ainsi qu’au peuple frère de ce pays pour leur contribution décisive à la résolution de la crise post-électorale en Côte d’Ivoire.
Pour sa part, le Président de l’Assemblée nationale française a remercié son collègue, Son Excellence Monsieur SORO Kigbafori Guillaume, les Députés ivoiriens, ainsi que le peuple dont ils sont les représentants, pour l’accueil chaleureux qui lui a été réservé et pour les délicates attentions accordées à lui-même et à sa délégation.
Il a tenu à remercier particulièrement Son Excellence Monsieur Alassane OUATTARA pour le rôle qu’il joue, en constante relation avec son homologue, Son Excellence Monsieur François HOLLANDE, dans le cadre du raffermissement et du développement de la coopération entre la France et la Côte d’Ivoire.
Son Excellence Monsieur Claude BARTOLONE a renouvelé sa volonté, totalement partagée par son collègue Son Excellence Monsieur SORO Kigbafori Guillaume, de voir les relations entre les deux peuples de France et de Côte d’Ivoire se développer dans la paix, l’amitié et la coopération renforcée.

Fait à Abidjan, le 25 octobre 2014



Le Président Le Président
de l’Assemblée nationale de l’Assemblée nationale
française de Côte d’Ivoire
Claude BARTOLONE SORO Kigbafori Guillaume
Commentaires


Comment