Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Côte d’Ivoire : Moïse Lida Kouassi, ex-ministre de la défense de Gbagbo transféré à la MACA
Publié le mardi 28 octobre 2014  |  APA
Conférence
© Abidjan.net par Atapointe
Conférence de presse du président du FPI
Jeudi 20 mars 2014. Abidjan. Riviera Attoban. Le président du FPI, Pascal Affi N`Guessan anime une conference de presse. Lida Kouassi.
Comment




Abidjan (Côte d’Ivoire) - L’ancien ministre de la défense de Laurent Gbagbo, Moïse Lida Kouassi a été officiellement inculpé, lundi, de complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat, puis transféré à la Maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).

Selon Me Félix Bobré, son client a été inculpé pour complicité d’atteinte à la sûreté de l’Etat mais aussi de constitution de bande armée et assassinat. Ces faits se seraient déroulés entre août 2012 et le 6 décembre 2013.

Arrêté vendredi à son domicile et conduit dans les locaux de la Direction de la surveillance du territoire (DST), Moïse Lida Kouassi a été présenté, lundi, au doyen des juges d’instruction. Il est apparu en ‘’forme et détendu’’, précise Me Bobré.

Après cette audition, il a été placé sous mandat de dépôt et transféré à la MACA. Moïse Lida Kouassi,Vice-président du Front populaire ivoirien (FPI, ex-parti au pouvoir) nie en bloc les faits qui lui sont reprochés.

L’ancien ministre ivoirien de la Défense Moïse Lida Kouassi, avait été mis aux arrêts en juin 2012 à Lomé (Togo), puis extradé à Abidjan.

Le juge Jean-Noël Kodjané inculpé pour les mêmes chefs d’accusation, a pour sa part été relaxé et bénéficie d’une liberté provisoire, conclut Me Félix Bobré.

LS/APA
Commentaires


Comment