Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Le ministre Moussa Dosso exhorte à "corriger" l’insuffisance de publications dans la formation professionnelle
Publié le vendredi 31 octobre 2014  |  AIP
M.
© Ministères par DR
M. Moussa Dosso, Ministre de l’Emploi, des Affaires Sociales et de la Formation Professionnelle à ouvert l’atelier de validation de l’avant- projet modificatif du code de travail de 1995.
le lundi 18 Février à Grand-Bassam.
Comment




Abidjan - Le ministre de l’Emploi, des Affaires sociales et de la Formation professionnelle, Moussa Dosso, exhorte les acteurs de l’enseignement professionnel ivoirien à corriger l’insuffisance de publications spécialisées dans leur secteur d'activité.

M. Dosso a relevé, jeudi, "l’impérieuse nécessité" de pallier le manque d'ouvrages exclusivement dédiés à l'enseignement professionnel, lors de l’ouverture des premières journées du livre technique et professionnel à l’ère du numérique, dans l’enceinte du Centre ivoirien pour le développement de la formation professionnelle (CIDFOR) à Abidjan.

"J’exhorte à la publication de livres pour retracer tous les sillons de la formation professionnelle. Nous devons opérer ce changement de paradigme en épousant l’heure du numérique si nous voulons que notre réforme participe efficacement à l’émergence de notre pays, la Côte d’Ivoire", a-t-il exprimé.

Selon lui, le livre professionnel est resté longtemps dans une sorte de léthargie, en dépit de la capacité des acteurs à en produire au profit des apprenants.

"Le livre professionnel et technique a malheureusement été une denrée rare, très peu de publications et pourtant, que de richesses, que d’expériences, que de savoir et de savoir-faire insuffisamment transmis ou pas du tout aux générations futures, faute d’écrits", a-t-il signifié.

Se félicitant de ces journées consacrées au livre technique et professionnel, Moussa Dosso a affiché son ambition de pérenniser cette action en bousculant les habitudes aux fins de célébrer les ouvrages de qualité.

"Je vais, avec ma collègue de l’Education nationale et celui de l’Enseignement supérieur, bousculer toutes les habitudes pour que nous puissions, chaque année, fêter et surtout célébrer tous ceux qui vont nous sortir des ouvrages de qualité", a annoncé le ministre chargé de la formation professionnelle.

Les premières Journées du livre technique et professionnel à l’ère du numérique (JLTPN) vont durer quarante huit heures meublées par des conférences et visites de stands, souligne-t-on.

gak/kkp/ask
Commentaires


Comment