Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Atelier de revue du plan d’actions national et de planification: Discours d’ouverture du Président de la COMNAT
Publié le mercredi 12 novembre 2014  |  COMNAT
Lutte
© Abidjan.net par Atapointe
Lutte contre les armes légères: Ouverture de l`atelier du plan d`action de la COMNAT-ALPC
Mercredi 12 Novembre 2014. Yamoussoukro. La Commission Nationale de lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre a organisé un atelier de revue de son plan d`action de la période 2012-2014 et ses prévisions pour 2015-2017. Le PNUD,l`ambassade du Japon et de l`Allemagne ont pris part à cette cérémonie.
Comment




Mesdames, Messieurs, distingués participants, je voudrais vous souhaiter la bienvenue et vous traduire toute notre reconnaissance pour avoir répondu à notre invitation malgré vos multiples charges.
Excellences, Mesdames et Messieurs, comme vous le savez, la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre, favorise considérablement l’explosion de la violence.
La porosité de nos frontières, le contrôle insuffisant sur les armes détenues par les particuliers et par nos différentes forces, sont autant de facteurs à l’origine de cette situation.
Consciente de l’ampleur du fléau et de son impact sur l’évolution de la Côte d’ivoire, et convaincu qu’aucune paix n’est possible et qu’aucun développement ne peut être atteint, tant que les armes prolifèrent,
le Gouvernement a inscrit, la lutte contre la prolifération et la circulation illicite des ALPC au chapitre de ses priorités. C’est dans ce contexte qu’elle a créé des structures comme la ComNat, l’ADDR et renforcer son dispositif sécuritaire qui s’est considérablement améliorer.
Permettez-moi de rappeler que, depuis 2012, la ComNat a élaboré, avec l’ensemble des acteurs impliqués dans la lutte contre la prolifération des armes légères et de petit calibre, un Plan National d’Actions 2012-2014, qui dérive des priorités du Gouvernement telles que définies dans le Plan National de Développement(PND).
L’objectif de ce plan d’action est d’inscrire dans un cadre programmatique, des activités selon les différents axes stratégiques d’interventions identifiés et validés. Ce programme s’intègre dans une approche globale de Sécurité Humaine.
L’exécution de ce plan d’action a permis de réaliser des activités dans les domaines suivants : la Réduction de la violence armée ; la Sécurisation physique et la gestion des stocks d’armes et munitions ; le Renforcement du cadre législatif et règlementaire sur les ALPC ; le Renforcement des capacités des Forces et acteurs impliqués dans le secteur de la sécurité ; la Coordination et la Coopération ; le Renforcement du système de contrôle des ALPC aux frontières et la Recherche et le Développement.
Après trois(3) ans d’exécution, un bilan s’avère nécessaire, pour faire un état des lieux, en vue d’apprécier le niveau d’exécution, partager les leçons et bonnes pratiques apprises, identifier les contraintes et défis, puis dégager les perspectives pour 2015-2017.
C’est le lieu de remercier vivement tous les Donateurs et les partenaires sans lesquels, ces résultats qui vont être présentés n’auraient été possibles, notamment : le Japon, la République Fédérale d’Allemagne, l’Australie, la CEDEAO, le PNUD, l’ONUCI, UNMAS, la GIZ, l’UNREC, le RECSA, le projet UE/UA, le centre Koffi Annan, le RASALAO.
Excellences, Mesdames et Messieurs, certes, beaucoup a été fait, mais force est de reconnaitre qu’il reste cependant des défis.
2015 sera une année électorale, ce qui nous impose de redoubler d’efforts en renforçant nos actions particulièrement dans le désarmement communautaire, la sensibilisation et la Gouvernance locale de la sécurité.
Aussi, me plait-il de lancer un appel à votre endroit afin de continuer d’assister la ComNat pour lui permettre de faire face à ces défis.
Excellences, Mesdames et Messieurs, distingués participants,
En faisant de la sécurité un des piliers de son projet social pour les ivoiriens et les habitants de la Côte d’Ivoire, Son Excellence Allassane OUATTARA a compris qu’aucun développement durable ne peut se réaliser dans un environnement d’insécurité. C’est pourquoi la contribution des tous les partenaires extérieurs est appréciable à sa juste valeur.
Nous sommes convaincus que la conjugaison de nos efforts (acteurs nationaux et internationaux) pourra aboutir au contrôle des ALPC pour que les citoyens qui vivent sur le sol ivoirien se sentent en sécurité.
Je voudrais adresser toute notre admiration à Monsieur, le Ministre d’Etat, Ministre de l’intérieur et de la Sécurité, dont dépend la ComNat, pour ses efforts quotidiens en vue de l’amélioration de l’environnement sécuritaire.
La lutte contre la prolifération et la circulation illicite des armes légères et de petit calibre, est une activité complexe, multidimensionnelle et multisectorielle, qui a besoin impérativement de notre union et de notre solidarité.
C’est à ce prix et seulement à ce prix que nous réaliserons cet idéal légitime auquel nous aspirons tous : une Côte d’Ivoire paisible, sécurisée, stable et émergente en 2020 comme le souhaite le Président de la République, Son Excellence, Monsieur Allassane OUATTARA.
Bon succès à cette revue
Je vous remercie.
Commentaires


Comment