Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

Bitume, écoles, électricité, eau, assainissement: Ouattara dégage 53 milliards pour les travaux des villages du district d’Abidjan
Publié le mercredi 12 novembre 2014  |  District d`Abidjan
Cérémonie
© Autre presse par District
Cérémonie de présentation des grands projets du District d`Abidjan
Mercredi 12 novembre 2014. Abidjan. Salle Félix Houphouët Boigny. Le gouverneur Robert Beugré Mambé présente les grands projets du District d`Abidjan aux chefs des 93 villages atchans et akyés
Comment




109 kilomètres de bitume, électrification, adduction d’eau potable, réhabilitation de 36 bâtiments, 108 classes, 3 écoles, une dizaine de logements de maîtres et construction de 20 logements de maîtres, 1 préau, 3 cantines. Ce sont là les travaux qui ont cours en ce moment dans les villages des sous-préfectures de Bingerville, de Songon et d’Anyama qui composent le District d’Abidjan. Ces travaux, d’une valeur de 53 milliards FCFA, initiés par le Président de la République, Alassane Ouattara, et mis en œuvre par le District Autonome d’Abidjan, ont été présentés ce mercredi 12 novembre 2014 par Robert Beugré Mambé aux chefs des 93 villages atchans et akyés, au cours d’une cérémonie solennelle à la salle Félix Houphouët Boigny. Des investissements qui contribueront au développement de ces villages.

Au dire du gouverneur du District Autonome d’Abidjan, ce sont d’abord les villages éloignés d’Abidjan qui sont concernés. Puis viendra le tour, en 2015, des villages qui sont à l’intérieur de la capitale économique de la Côte d’Ivoire. En tout état de cause, aucun village ne sera oublié dans ce vaste mouvement de développement. Pour ce faire, a noté le gouverneur Mambé, 5 priorités ont été définies par le président Ouattara sur lesquelles le District va agir. Il s’agit de l’eau, de l’électricité, de l’assainissement, des écoles primaires et des routes.
A en croire Robert Beugré Mambé, dont l’annonce a été saluée, à sa juste valeur, par les chefs de village présents, c’est un vieux rêve, datant de 2001, qui ainsi se réalise. Quand le président Ouattara a pris fonction, a-t-il informé l’assistance, il a examiné la situation des villages atchans et akyés. Puis il a recommandé, à la lumière de la situation, la mise en œuvre des priorités pour résoudre les difficultés auxquels les populations de ces villages font face au quotidien. "C’est une nouvelle vie que va commencer" pour elles, a affirmé Mambé.

Puis il a ajouté, répondant à certaines préoccupations, qu’il ne s’agit d’une promesse électorale. "Nous sommes dans le concret", a-t-il tenu à souligner, avant d’indiquer que le programme triennal de l’institution qu’il dirige prendra en compte d’autres problèmes rencontrés par les villages.

Prenant la parole, à la suite du gouverneur Mambé, l’ancien maire de la commune du Plateau, le doyen Firmin Ahouné, a traduit ses remerciements et ses encouragements au gouverneur du District d’Abidjan pour tout ce qu’il a obtenu en faveur de ses populations. Il a souhaité que cela soit accueilli avec responsabilité car "le résultat dépend de nous", a-t-il indiqué.

Dans la même veine, Ernest N’Koumo Mobio a salué le travail du gouverneur du District d’Abidjan à qui il a dit ses encouragements pour tout le travail qu’il abat pour bonheur de ses administrés. L’ancien maire de la ville d’Abidjan s’est dit très heureux du geste accompli par le gouvernement Ouattara. Puis il a demandé au gouverneur Beugré Mambé de transmettre les remerciements des populations des villages atchans et akyés au chef de l’Etat. Il a suggéré que les deux peuples l’accueillent dans un de leur village pour lui traduire de vive voix leurs remerciements.

La cérémonie a pris fin avec le compte rendu fait par le chef du village d’Akeikoi, M. Faustin Aboudou, sur la mission d’information et de visite effectuée à Dubai, du 3 au 10 octobre dernier, par 8 chefs de village, en vue de s’inspirer du modèle de développement de cet Etat des Emirats arabes unis.


Source : DIRCOM D.A.A
Commentaires


Comment