Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Art et Culture

MAGIC SYSTEM échange avec les représentants des exilés ivoiriens au Togo
Publié le samedi 15 novembre 2014  |  Abidjan.net
Africainement
© Abidjan.net par Lakente Bankhead
Africainement Tour: Magic System communie avec des représentants de réfugiés ivoiriens au Togo
Vendredi 14 novembre 2014. Hôtel IBIS de Lomé (Togo).
Comment




Actuellement à Lomé, la capitale togolaise pour 2 spectacles live (vendredi 14 et dimanche 16 novembre), dans le cadre de sa tournée « Africainement Tour », le groupe Magic System, a été approché par les responsables des exilés ivoiriens, qui vivent au Togo, depuis la fin de la crise post-électorale qu’a connue la Côte d’Ivoire, pour une rencontre.

Rencontre qui a eu lieu, vendredi 14 novembre 2014 dans la salle de conférence de l’hôtel Ibis de Lomé, dans une ambiance de retrouvailles.

Dans un discours qui appelle à l’union, A’salfo, lead vocal du groupe a rappelé que la composition même du MAGIC SYSTEM, est à l’image de notre pays. Et quand on parle de la Côte d’Ivoire, il n’y a pas de différences politiques, ethniques et religieuses. Selon A’salfo, la Côte d’Ivoire appartient à tous les Ivoiriens, qui ne doivent pas s’inscrire dans des luttes partisanes.

Heureux de retrouver ses « frères », le lead vocal de Magic System a affirmé que sa mission d’Ambassadeur de bonne volonté de l’UNESCO, est une chance, car elle lui permet d’approcher facilement les dirigeants du pays, avec qui il discutera du retour des exilés en Côte d’Ivoire.

A’salfo a même confié qu’il a déjà entrepris dans ce sens, des démarches auprès des autorités ivoiriennes, notamment les Ministres Hamed Bakayoko de la Sécurité et de l’Intérieur et Gnenema Coulibaly de la Justice et des Libertés Publiques, sans oublier l’UNESCO.

L’Ambassadeur des droits de l’homme a donc exhorté ses compatriotes à se préparer à rentrer chez eux.
Un retour qui ne se fera pas sans certaines garanties, comme le lui ont demandé les exilés.

Intervenant au nom de la délégation composée des 24 responsables des différentes communautés (Bété, Agni, Baoulé, etc.) représentées sur le site de refugiés d’Avepozo-Lomé, M. Sery Cyprien Jonas, Chef des Wê, a d’abord remercié le groupe Magic System, qui a accepté de les rencontrer.

Il a aussi indiqué que les enfants d’Anoumabo sont une fierté pour la Côte d’Ivoire.

Selon M. Sery, la Côte d’Ivoire qu’ils n’ont jamais cessé d’aimer, leur manque énormément.

Tous les exilés ivoiriens au Togo veulent rentrer chez eux, sans aucune pression, a-t-il martelé. Il a reconnu que ses pairs et lui souffrent de l’exil et souhaitent y mettre fin très rapidement.

Raison pour laquelle ils ont sollicité l’aide du groupe au 16 Disques d’or et 3 Disques de platine, pour que ce « retour sur les terres » se fasse dans de très bonnes conditions.

C’est dans une atmosphère chaleureuse que s’est terminé cet échange plein de sens. Rappelons que depuis 2011, le Togo accueille sur son sol, plus de 1500 exilés ivoiriens, depuis la fin de la crise post-électorale qu’a connue la Cȏte d’Ivoire.
Commentaires

Sondage
Africainement
© Abidjan.net par Lakente Bankhead

Africainement
© Abidjan.net par Lakente Bankhead


Nous suivre

Nos réseaux sociaux


Comment
Petites Annonces avec Annonces.ci  



Comment