Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Économie
Article
Économie

La BOAD lancera le 1er décembre un emprunt obligataire de 40 milliards FCFA
Publié le mardi 25 novembre 2014  |  Agence Ecofin
Cérémonie
© Abidjan.net par Didier ASSOUMOU
Cérémonie de signature de l`accord de prêt pour le financement partiel du projet d`aménagement et de bitumage de la route Tiébissou-Didiévi
Vendredi 6 Juin 2014. Abidjan. Kaba Nialé , ministre auprès du premier ministre chargée de l’économie et des finances a présidé en compagnie du ministre Patrick Achi la cérémonie de signature de l`accord de prêt octroyé au gouvernement par la BOAD. Ce projet vise à l’amélioration de la mobilité sur le tronçon en vue de dynamiser les échanges économiques entre les départements de Tiébissou et de Didiévi et les autres régions du pays. Photo: Christian Adovelande, Président de la Banque ouest-africaine de développement (BOAD).
Comment




La Banque Ouest Africaine de Développement (BOAD) a annoncé, le 24 novembre, qu’elle allait lancer un emprunt obligataire par appel public à l’épargne d’un montant de 40 milliards FCFA, à 10 000 FCFA l’obligation et au taux d’intérêt de 5,95% par an, net d’impôts.

La période de souscription à cet emprunt s’étalera entre le 1er et le 19 décembre 2014.

La souscription aura lieu au siège de la BOAD à Lomé, dans ses missions résidentes installées dans les immeubles des agences principales de la Banque Centrale des Etats de l'Afrique de l'Ouest (BCEAO) ou auprès des SGI agréées de l’UEMOA.

Selon un communiqué de l’institution de développement, présidée par Christian Adovelande, les fonds levés serviront au financement de projets des secteurs public, marchand et privé dans l’Union Economique et Monétaire Ouest-africaine (UEMOA).

Les revenus des titres BOAD sont exonérés d’impôts et taxes dans l’ensemble des Etats de l’UEMOA, conformément à ses statuts. Ainsi, les investisseurs qui achèteront les titres BOAD bénéficieront d’une garantie de rentabilité, de sécurité et de liquidité, fondée sur les performances de l’institution et son actionnariat qui compte les huit pays de l’UEMOA, la BCEAO, la Banque Africaine de Développement (BAD), la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la France, la Belgique, l’Allemagne, l’Inde, la République Populaire de Chine et le Royaume du Maroc.

Le capital de la BOAD, qui est devenue une institution de référence en Afrique par ses performances, sa capacité d’intervention et la qualité de sa gestion, a été augmenté en décembre 2013, passant de 1050 à 1155 milliards FCFA.

Pour rappel, sur le marché régional des capitaux, la BOAD a effectué deux émissions de bons d’Institutions Financières Régionales depuis le début de l’année 2014 pour un montant global de 179,705 milliards FCFA, portant à 751,427 milliards FCFA le cumul des ressources mobilisées sur le marché régional des capitaux depuis 1993, date de sa première opération. En effet, la Banque a clôturé le 14 février 2014, la première opération d’émission de bons (Bons BOAD 2014-2021) lancée le 20 janvier 2014 dans le cadre de la mise en œuvre de son programme annuel 2014. D’un montant annoncé de 50 milliards FCFA, l’opération a permis de mobiliser un montant total de 78,150 milliards FCFA, soit un taux de couverture de 156,3%.

Une deuxième émission de bons (Bons BOAD 2014-2021) a été clôturée le 25 juillet 2014. Pour un montant annoncé de 70 milliards FCFA, l’opération a permis de lever la somme de 101,555 milliards FCFA, soit un taux de couverture de 145,08%.

Au 30 septembre 2014, les financements cumulés de la BOAD se sont élevés à 3126,8 milliards FCFA pour 721 opérations.

Les domaines d’intervention de l’institution de développement sont notamment les prêts directs, les lignes de refinancement, les prises de participation, l’assistance à la préparation, à la promotion et à la mise en œuvre de projets, l’arrangement et syndication de financements, le conseil et prestations de services financiers et le financement d’opérations à court terme, y compris les campagnes agricoles.
Commentaires


Comment