Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Présidence du Fpi / Gbagbo-Affi: le Comité de contrôle tranche aujourd’hui
Publié le mercredi 26 novembre 2014  |  L’Inter
Présidence
© Autre presse par DR
Présidence du FPI: Affi N`guessan a officiellement déposé sa candidature
Mercredi 12 Novembre 2014. Abidjan. 2 Plateaux. Pascal Affi Nguessan, a devant le comité de contrôle du FPI, officiellement déposé sa candidature à l`élection du président du parti qui aura lieu lors du congrès des 11, 12, 13 et 14 décembre 2014.
Comment




Sauf changement de calendrier, c'est aujourd'hui que les militants du Front populaire ivoirien (Fpi) sauront qui de Laurent Gbagbo et de Pascal Affi N'guessan est officiellement candidat à la présidence du parti.

Le congrès aura lieu les 11, 12, 13 et 14 décembre prochains, au Palais des sports à Treichville. Les deux candidatures ont été respectivement enregistrées par le Comité de contrôle, le 31 octobre 2014, sous le n°2014/001/FPI/CC et le 12 novembre sous le n°2014/002/FPI/CC. Les réclamations étaient attendues du 18 au 20 novembre 2014. L'examen des réclamations était également prévu du 21 au 25 novembre, avant la publication de la liste définitive de candidature ce 26 novembre par le Comité de contrôle. Deux camps s'opposent donc pour la présidence du Fpi.

Le premier fait de la libération de l'ancien président, "le cœur de la stratégie de lutte" du parti, explique le ministre Alphonse Douati dans ses tournées. "Elle constitue notre préoccupation primordiale. C'est ce qui peut nous pousser à participer à un gouvernement ou à une éventuelle élection. Et non le contraire", poursuit-il. Les espoirs de libération de Laurent Gbagbo, enfermé depuis à la Haye, sont pourtant minces. La Cour pénale internationale a confirmé mi-juin, quatre charges de crimes contre l'humanité à son encontre et a même prévu le démarrage du procès pour début juillet.
... suite de l'article sur L’Inter

Commentaires


Comment