Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Société
Article
Société

"Suspension" de la grève des gardes pénitentiaires ivoiriens (Porte-parole)
Publié le vendredi 28 novembre 2014  |  AIP
Prison
© Abidjan.net par EMMA
Prison civile d’Abidjan: Des prisonniers tentent de s’évader
04 mai 2012.Abidjan. Prison civile(MACA) Plusieurs prisonniers, se sont évadés de la prison civile d’Abidjan (maison d’arrêt et de correction d’Abidjan, MACA), avant de se faire "tous" rattrapés par les forces publiques.
Comment




Abidjan - Les gardes pénitentiaires de Côte d’Ivoire, qui avaient entamé, dans la matinée de jeudi, une grève de 72h dans plusieurs maisons d’arrêts du pays, ont mis fin à leur mouvement le même jour en fin d’après-midi, après qu’un accord ait été trouvé entre eux et le gouvernement, a annoncé à l’AIP leur porte-parole, le sergent Koffi Moyé Faustin.

"Nous avons discuté avec M. le ministre de la Justice et M. le directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur, ils nous ont donné des assurances que nos revendications seront satisfaites dans des délais raisonnables ; donc nous avons décidé de suspendre notre grève et de poursuivre les négociations avec nos autorités", a déclaré M. Koffi Moyé, interrogé par l’AIP à la maison d’arrêt et de correction d’Abidjan (MACA).

"Nous voulons rassurer les ivoiriens qu’aucun évadé ne sera enregistré dans une prison à cause de notre mouvement. Nous demandons à nos camarade partout dans le pays de reprendre le travail", a-t-il poursuivi, précisant qu’ils ont obtenu des "garanties écrites des autorités".

Ces gardes pénitentiaires, pour la plupart ex-combattants réinsérés dans ce corps, réclamaient notamment le paiement de diverses primes liées à la spécificité de leur métier, ainsi que des arriérés de salaire allant de la période d’octobre 2012 à juin 2013.

"Nous avons obtenu la gratuité du transport public à partir de janvier 2015, le renouvellement de nos treillis avant 2015 ; (…) pour ce qui concerne le règlement mensuel des beaux et les primes de contagion et les autres primes, les discussions se poursuivent", a fait savoir le sergent Koffi Moyé.

Plusieurs prisons ivoiriennes sont restées fermées dans la journée de jeudi à cause de ce mouvement de grève. A 17 H, le service avait partiellement repris à la MACA, où certains visiteurs été autorisés à entrer pour voir leurs parents détenus.

tm
Commentaires


Comment