Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Région
Article
Région

Violentes émeutes à Odienné : Le maire Nassénéba Touré aux jeunes manifestants : « Aucune colère ne pourrait justifier les actes de vandalisme contre les Institutions de la République »
Publié le samedi 29 novembre 2014  |  Mairie d’Odienne
Violentes
© Autre presse par DR
Violentes émeutes à Odienné: Madame  le  Maire rencontre les jeunes et la population en présence de la chefferie traditionnelle.
Samedi 29 novembre 2014. Odienne. Madame  le  Maire  de  la  Commune  d`Odienné, Touré Nasseneba  a  rencontré  la  population  ce  Samedi  29  novembre  matin  à  10 h à  la Mairie. Cette  rencontre  s`est  faite  en  présence  de  la  Chefferie  Traditionnelle.
Comment




Suite aux événements qui ont conduit au saccage des locaux du commissariat, de la Brigade de gendarmerie et d’une partie de la préfecture, le premier magistrat de la commune, le maire Nassénéba Touré a eu une rencontre de vérité avec les jeunes de la ville, dont certains ont été reconnus coupables de ces actes de vandalisme, les chefs de communauté et les autorités administratives.

Après une minute de silence observée en la mémoire du défunt, à l’origine des émeutes, le maire a saisi cette occasion pour exprimer son mécontentement vis-à-vis des auteurs des actes de vandalisme. « Aucune colère ne pourrait justifier ces actes de vandalisme », a lancé le maire à l’endroit des jeunes. Elle leur a fait savoir que l’acte qu’ils ont posé est très grave en ce sens qu’ils s’en sont pris aux institutions de la République. Sans prendre de gants, Nassénéba Touré a enjoint les auteurs de pillage à ramener les objets volés, auquel cas ils subiraient la rigueur de la loi.

A la suite du Maire, les chefs de communautés ont également exprimé leur indignation face à ces actes imputés aux conducteurs de Taxi-moto, qu’ils ont qualifié de déshonorants pour Odienné, réputée être une ville de paix et de cohésion sociale. Ils ont demandé au maire Nassénéba Touré de transmettre leurs regrets aux autorités du pays, et de plaider pour le retour des forces de sécurité notamment de police qui ont du quitter la ville suite à ces violences.

Les jeunes ont reconnu avoir mal agis et prié le premier magistrat de la ville d’intercéder auprès du Chef de l’Etat afin que rigueur ne leur soit pas tenue. Ils ont promis ne plus jamais reprendre de tels actes. Le porte parole des jeunes a imploré à genoux la clémence de la nation.

Madame le maire a, pour finir, promis tout mettre en œuvre afin que la vérité soit connue sur les circonstances qui ont conduit au décès du jeune Comara. Madame le maire Nassénéba Touré a été remercié et félicité par les chefs de communauté pour la diligence avec laquelle elle a réussi à calmer les esprits et ramener la quiétude à Odiénné.

SERCOM
Commentaires


Comment