Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

Gbagbo sonne Affi, chaude journée à Odienné
Publié le dimanche 30 novembre 2014  |  linfodrome.ci
Côte
© Autre presse par DR
Côte d`Ivoire - FPI : duel Affi-Gbagbo, qui soutient qui ?
Comment




Gbagbo confirme sa candidature

Laurent Gbagbo veut bel et bien reprendre ‘’son’’ FPI. La lettre qui confirme la volonté du ‘’Woody de Mama’’ de briguer la présidence du parti à la rose est arrivée, indique Soir Info. « Pour mettre fin aux rumeurs : Gbagbo dépose sa lettre dans les mains d’Affi N’Guessan », livre à sa Une le journal. « Quand tu as fait ton article, paru le mercredi dernier, je t'ai appelé pour te dire que je ne croyais pas du tout que Gbagbo puisse signer un courrier pour dire qu'il est candidat. Aujourd'hui, je reconnais que tu as eu raison. Effectivement, le président Affi a reçu hier nuit (jeudi 27 novembre 2014) un courrier signé du président Gbagbo qui annonce sa candidature à la présidence du Fpi. Le courrier lui a été apporté par son avocat »,a déclaré au journal le chef de cabinet de Pascal Affi N’Guessan.

Pour sa part, Le Temps publie intégralement le courrier signé de l’ancien président ivoirien. « Depuis La Haye : Gbagbo parle », titre à sa Une le journal. « Si l’on m’appelle, je dois répondre. Je le dois d’autant plus que le FPI subi les assauts de ceux qui veulent préserver leur mainmise sur le pays. Chers camarades, voilà ce que signifie l’appel que les fédérations m’ont lancé. Je réponds présent. J’accepte d’être candidat à la présidence du Front populaire ivoirien », notamment écrit Laurent Gbagbo dans son courrier.

De son côté, L’Expression croit savoir davantage sur la stratégie que va adopter Affi N’Guessan face à cette situation. « FPI : tout est mélangé. Affi se retire, il va créer sont parti », livre à sa Une le quotidien. Selon le journal, « une source dans l’entourage d’Affi N’Guessan renseigne que l’ancien Premier ministre refuse de se laisse enterrer du moins, politiquement. Pascal Affi N’Guessan va porter sur les fonts baptismaux, sa propre formation politique ».
... suite de l'article sur Autre presse

Commentaires


Comment