Accueil    MonKiosk.com    Sports    Business    News    Annonces    Femmes    Nécrologie    Publicité
Abidjan.net NEWS
Comment

Accueil
News
Politique
Article
Politique

La Canadienne Michaëlle Jean succède à Abdou Diouf
Publié le lundi 1 decembre 2014  |  AIP
Conférence
© Abidjan.net par DF
Conférence de presse de clôture du XVe Sommet de la Francophonie
Dakar, le 30 Novembre 2014 - Le XVe Sommet de la Francophonie a pris fin, à Dakar, avec le choix de Michaëlle Jean comme Secrétaire Général de la Francophonie. L`ancien Gouverneur du Canada succède à Abdou Diouf qui a passé 12 années à la tête de l`Organisation Internationale de la Francophonie.
Comment




Dakar – Au terme d’un long huit clos des membres de plein droit de l’Organisation internationale de la francophonie (OIF), la candidate canadienne Michaëlle Jean a été désignée nouvelle secrétaire générale de la communauté, pour un mandat de quatre ans.

L’annonce a été faite par le Président sénégalais, Macky Sall, au cours d’une conférence de presse organisée dimanche à l’issue des deux jours de travaux du XVe sommet de l’OIF tenu au Centre international de conférences Abdou Diouf (CICAD), situé à Diamiadio, dans la banlieue dakaroise.

Selon M. Sall, le choix par consensus de la Canadienne, parmi quatre autres candidats, a été fait parce qu’en phase avec l’esprit d’ouverture que se donne l’OIF.

« On ne remplace pas Abdou Diouf, on lui succède… », a déclaré Michaëlle Jean (née le 6 septembre 1957 à Port-au-Prince, Haïti) qui compte s’appuyer sur le legs de son prédécesseur, pour faire de cette langue si riche (le Français), un levier pour avancer.

Le conclave des membres de plein droit de l’OIF a également abouti à la désignation de Madagascar pour abriter le XVIe sommet, en 2016. La grande île a signé son retour à l’OIF lors du présent sommet, après quelques années d’exclusion en raison de la crise politique qu’elle traversait.

En outre, il a été adopté l’adhésion de trois pays en qualité d’observateurs, à savoir le Mexique, Costa Rica et le Kosovo, portant à 80, le nombre de membres de l’OIF.

En outre, les chefs d’Etat et de gouvernement de l’OIF ont retenu, entre autres stratégies, la dimension économique de l’OIF ou « francophonie économique », dans un esprit de partenariat solidaire et complémentaire.

Evoquant l’ossature de la Déclaration de Dakar sanctionnant le sommet, Macky Sall a relevé que les points clés concernent le développement, la paix, la sécurité, la lutte contre les menaces transversales dont le terrorisme et la criminalité organisée, et l’appui aux pays touchés par l’épidémie à virus Ebola.

Les défis de l’emploi, de l’insertion des jeunes, de l’implication des femmes et des jeunes dans le développement durable, entre autres, font également partie du cadre stratégique du cadre stratégique adopté par le sommet.

Outre Michaëlle Jean et le Président sénégalais, Macky Sall, ses homologues français, François Hollande, et malgache, Hery Rajaonarimampianina ainsi qu’Abdou Diouf ont pris part à la conférence de presse de clôture du XVe sommet de l’OIF. Un sommet qui, au dire de François Hollande, « a été une réussite du début jusqu’à la fin ».

(AIP)
cmas
Commentaires


Comment